Paris Match Belgique

Michelle Obama : Ses confidences rares et très cash sur les moments difficiles dans son couple

tout n'a pas toujours été facile entre barack et michelle obama

Michelle Obama en octobre 2022. | © Paul Morigi / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP.

People et royauté

L’ex-première dame américaine a fait de très rares révélations sur sa relation avec Barack Obama.

S’ils semblent plus soudés que jamais aujourd’hui, les Obama n’ont pas toujours connu un long fleuve tranquille. Michelle Obama a en effet pris la parole ce 15 décembre dans l’émission en ligne « Revolt », au cours de laquelle elle est revenue sur les années un peu plus sombres du couple qui fait rêver. « Pendant dix ans, je ne supportais plus mon mari », a-t-elle lâché en racontant les années qui ont suivi les naissances de ses deux filles Sasha et Malia.

Lire aussi > Michelle Obama dévoile une séduisante photo de jeunesse de Barack pour ses 61 ans

Jeune maman, Michelle vouait bien plus de temps que son mari aux tâches ménagères, alors que Barack avait visiblement le temps de « jouer au golf » ou de se rendre « à la salle de sport. » Sur la répartition inégale des tâches domestiques, Michelle se souvient encore : « Le mariage, ce n’est pas du 50/50. Parfois c’est du 70/30, parfois c’est du 60/40… », raconte-t-elle sur le début des années 2000, période pendant laquelle Barack se concentrait sur sa carrière politique et n’était pas des plus présents au foyer.

L’ancienne avocate revient aussi sur le rapport entre parentalité et couple, et le difficile juste milieu à trouver pour perdurer : « Les enfants sont des terroristes. Ils ont des exigences, ils ne parlent pas, ils ne savent pas communiquer, ils pleurent tous le temps, ils sont irrationnels et égoïstes… Mais vous les aimez plus que tout, vous ne pouvez pas leur en vouloir ! […] Donc vous vous retournez l’un contre l’autre ».

Lire aussi > Michelle Obama, confidences amusantes sur la vie discrète de ses filles Malia et Sasha

Sur la difficulté de garder son couple intact, l’ancienne première dame affirme qu’il « ne faut pas abandonner », précisant que « les sentiments changent » au fil du temps et qu’il faut faire preuve de patience.

Ses propos très cash ont suscité une vague d’admiration et de débats enflammés sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis, certains louant son franc-parler, d’autres se disant choqués par ces confidences très intimes sur sa vie de famille.

CIM Internet