Paris Match Belgique

« Nous n’en serions pas là » : Meghan Markle enfonce la presse à scandale malgré des excuses

Meghan Markle aux funérailles d'Elizabeth II.

Meghan Markle. | © AFP

People et royauté

La duchesse de Sussex s’en est pris au Sun dans un communiqué. 

Dent dure. Le Sun a provoqué un véritable tollé en s’en prenant publiquement à Meghan Markle. « La nuit, je suis incapable de dormir (…) rêvant du jour où elle sera obligée de défiler nue dans les rues de toutes les villes de Grande-Bretagne pendant que la foule scande « Honte ! » et lui jette des excréments». Voilà les mots que l’on retrouvait dans le tabloïd dans un édito signé Jeremy Clarkson. Le média a présenté ses excuses, mais la duchesse de Sussex a fait savoir le mal qu’elle en pense.

« Exploiter la haine, la violence et la misogynie »

« Le fait que le Sun n’ait pas contacté la duchesse de Sussex pour présenter ses excuses montre leurs intentions. Ce n’est rien de plus qu’un coup de com’, Si le public mérite tout à fait les regrets du titre pour ses propos dangereux, nous ne serions pas là si le Sun n’était pas continuellement en train de profiter et d’exploiter la haine, la violence et la misogynie », a-t-elle écrit dans un communiqué publié le samedi 24 décembre. « Je suis horrifié d’avoir causé autant de douleur et serai plus prudent dans le futur », avait déclaré l’auteur, visé par 20.000 plaintes au Royaume-Uni, sur Twitter.

CIM Internet