Paris Match Belgique

Pleurs, colère, anxiété… Karine Le Marchand à coeur ouvert sur sa difficile année 2022

karine le marchand se confie sur son année noire

Karine Le Marchand. | © BELGA.

People et royauté

Alors que 2022 touche à sa fin, l’animatrice Karine Le Marchand a fait un bilan mitigé de cette année sur son compte Instagram.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Elue « animatrice préférée des Français » de l’année dans un sondage TV Mag, Karine Le Marchand s’est saisie de son compte Instagram pour remercier ses quelque 678 000 abonnés pour leur soutien. L’occasion pour la présentatrice de « L’Amour est dans le pré » d’évoquer la difficulté avec laquelle elle a traversé ces derniers mois. 

« Comme pour beaucoup d’entre vous, l’année 2022 a été une année éprouvante, nerveusement, physiquement, émotionnellement. Comme vous (même si je ne sais pas le montrer), j’ai parfois pleuré de rage, de tristesse, j’ai ressenti la solitude, et l’anxiété », a d’abord écrit l’animatrice.

La mère d’Alya (20 ans) poursuit son message en expliquant qu’elle est particulièrement touchée par la crise environnementale, la cruauté envers les gens et les animaux, la guerre, la pauvreté… « Grâce à mes proches, et mes amis, à qui j’ai su dire ‘ça ne va pas’, j’ai reçu du soutien et de l’amour. Et j’ai repris de l’espoir et mon énergie. »

Une année marquée par la mort de Jean-Claude Joly

Karine Le Marchand poursuit en remerciant ses fans pour « leurs témoignages de tendresse, de reconnaissance et d’amour ». La présentatrice de 54 ans conclut son message en leur souhaitant « d’enterrer bien vite cette horrible année ». « Je forme le voeux pour 2023 que la gentillesse, l’amour et la joie soient un objectif à atteindre tous ensemble. Je vous embrasse tendrement », a conclu celle qui a longtemps été chauffeur de maître, avant de se faire un nom sur le petit écran.

Parmi les événements qui ont marqué la difficile année 2022 de Karine Le Marchand, figure le décès de Jean-Claude Joly, agriculteur et ancien candidat de « L’Amour est dans le pré ». Le producteur laitier de 53 ans, dont elle était proche, a été retrouvé pendu dans sa ferme normande en juin dernier. Elle lui avait alors adressé ce message posthume : « Tu as choisi de dire stop, alors repose en paix. »

CIM Internet