Paris Match Belgique

Un sondage désastreux égratigne l’image du prince Harry

prince harry

Le documentaire du couple ne semble pas avoir eu l’effet escompté. | © Belga

People et royauté

Selon un sondage réalisé après la diffusion de la série de Meghan et Harry sur Netflix, ce coup médiatique ne les a pas aidés à reconquérir le coeur des britanniques.

D’après un article Paris Match France de DR

La diffusion du documentaire en six parties de Meghan et Harry ne semble pas avoir eu l’effet escompté par le couple exilé aux Etats-Unis. Bien au contraire : selon un sondage de l’institut YouGouv, 44% des personnes interrogées souhaitent que son titre ducal lui soit retiré, contre 32 % qui s’opposeraient à cette sanction radicale.

Et la guerre fratricide que se livrent Harry et William dans le coeur des sujets de Charles III a largement tourné à l’avantage du second : pour 23% des sondés, la série a dégradé l’image qu’ils se faisaient des Sussex tandis que 7% ont favorablement changé leur opinion sur l’aîné des princes et son épouse.

Lire aussi > Prince Harry : Elizabeth Hurley réagit à la rumeur selon laquelle elle lui aurait pris sa virginité

De plus, malgré les accusations du couple, 49% des Britanniques estiment que la monarchie n’est pas une institution raciste contre 26% qui pensent le contraire.

Pourtant, le commentateur royal, Tom Quinn, interrogé par le Daily Mail, s’attendait à pire : «Je suis seulement étonné que le documentaire n’ait pas occasionné plus de dégâts aux Sussex. Je l’ai trouvé douloureux à regarder – il vous fait réaliser que ce sont des âmes en peine. Je ne suis pas du tout surpris que les gens aient plus de sympathie pour le prince et la princesse de Galles, car, eux, font preuve d’un stoïcisme classique. Ils ne se plaignent pas en public du comportement de Harry.»

Toutefois, il reste très réservé sur la possibilité que le titre de duc de Sussex soit retiré à l’époux de Meghan : «Je doute que le Roi en arrive à une telle extrémité car ce serait se conduire de la même façon que son fils cadet et sa belle-fille.»

CIM Internet