Paris Match Belgique

Benedict Cumberbatch : Le passé esclavagiste de sa famille pourrait lui attirer de gros ennuis

benedict cumberbatch

Benedict Cumberbatch. | © Tolga Akmen / AFP.

People et royauté

L’Etat insulaire de la Barbade cherche à obtenir des réparations auprès des familles qui se sont enrichies grâce à l’esclavage, durant l’époque coloniale. Celle de l’acteur en fait partie.

Au nom de ses ancêtres, il pourrait bientôt avoir des comptes à rendre. Benedict Cumberbatch a été cité par David Denny, le secrétaire général du mouvement caribéen pour la paix et l’intégration, dans une déclaration concernant des possibles réparations des familles d’anciens propriétaires terriens sur l’Île de la Barbade (Petites Antilles). Celles-ci se sont enrichies grâce à l’esclavage durant l’époque coloniale, dont la lignée Cumberbatch.

« Tous les descendants des propriétaires de plantations blanches qui ont bénéficié de la traite des esclaves devraient être invités à payer des réparations, y compris la famille Cumberbatch », a déclaré David Denny. Selon le Telegraph, l’un des arrière-grands-pères de l’acteur a acquis une plantation au nord de l’île en 1728 et exploité « 250 esclaves jusqu’à l’abolition de l’esclavage ».

Lire aussi > Benedict Cumberbatch s’engage pour l’égalité salariale (et tous les acteurs devraient suivre son exemple)

C’est notamment le rôle de l’acteur dans le long-métrage 12 years A Slave qui avait éveillé les soupçons dés 2014. Dans un entretien avec le New York Times, l’acteur avait admis le passé familial, avouant que « sa mère l’avait exhorté à ne pas utiliser son vrai nom professionnellement, craignant qu’il ne devienne la cible de poursuites en réparation par des descendants d’esclaves ».

« Nous n’en sommes qu’au tout début. Nous ne faisons que commencer. Une grande partie de cette histoire n’est vraiment mise en lumière qu’à partir de maintenant », martèle encore David Denny, qui semble déterminé à faire payer les descendants.

CIM Internet