Paris Match Belgique

La naissance difficile (et mensongère) d’Archie, racontée par Harry

La naissance difficile (et mensongère) d'Archie, racontée par Harry

Harry, Meghan et Archie. | © DUTCH PRESS PHOTO

People et royauté

Les mémoires du prince Harry, Le Suppléant, sont arrivées en librairie mardi 10 janvier. Entre confidences et dénonciations, le duc de Sussex s’est souvenu de la naissance de son fils Archie, éprouvante pour son épouse Meghan Markle.

 

D’après un article Paris Match France de Séraphine Roger

La naissance du petit Archie a été compliquée, vient de dévoiler le prince Harry. Dans ses mémoires, intitulés Le Suppléant (Fayard) et qui viennent d’arriver en librairie, il se confie sur ses relations avec la famille royale britannique, sa jeunesse éprouvante ou encore son histoire d’amour avec Meghan Markle. Ses deux enfants Archie (3 ans) et Lilibet (1 an) sont également au cœur de ses confessions. En atteste un passage dans lequel il se souvient de la venue au monde de son fils, le 6 mai 2019.

Dix jours après la date de naissance prévue, Meghan Markle a été admise à la maternité The Portland à Londres. Une arrivée faite dans le plus grand secret, le couple ayant quitté son Frogmore Cottage de Windsor dans une voiture banalisée et le prince Harry n’ayant prévenu aucun de ses proches. Fin arrivés, Meghan Markle suit des instructions reçues par un médecin ayurvédique (médecine traditionnelle indienne ancestrale, ndlr), écoutant des chansons en sanskrit et rebondissant sur un gros ballon violet pour déclencher le travail. Le prince Harry, à ses côtés, mange du poulet de la chaîne Nando et se détend avec le gaz hilarant fourni pour son épouse. Ce qui la fait rire et lever les yeux au ciel.

Lire aussi > Le prince Harry défend à la télévision ses mémoires « nécessaires »

Un portrait de la princesse Diana installé dans la salle d’accouchement – une idée de Meghan – le prince Harry tient la main de son épouse. L’accouchement est compliqué car, comme il le révèle, la tête d’Archie est « coincée », prise dans le cordon ombilical. Il ne dit rien, de peur d’angoisser son épouse alors qu’une éventuelle césarienne semble se profiler : « J’ai dit à Meg : « Mon amour, il faut que tu pousses. » Je ne lui ai pas avoué pourquoi. Je ne lui ai pas parlé du cordon ombilical, je n’ai pas mentionné l’éventualité d’une césarienne pratiquée en urgence. J’ai simplement soufflé : « Donne tout ce que tu as. » Et c’est ce qu’elle a fait », détaille t-il. Finalement Archie voit le jour et les jeunes parents sont de retour, tout aussi discrètement qu’à l’aller, au Frogmore Cottage… seulement deux heures plus tard.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alexi Lubomirski (@alexilubomirski)

« Le soleil s’était levé, et nous étions à l’abri chez nous quand l’annonce officielle a été publiée… Elle proclamait que Meg avait commencé le travail ! Je me suis pris le bec avec Sara (Latham, alors chargée de la communication officielle du couple) à ce propos. « Tu sais bien qu’elle n’est plus en travail », ai-je dit. Elle m’a expliqué qu’il fallait donner à la presse l’histoire dramatique et pleine de suspense qu’elle exigeait », s’est indigné le prince Harry. « Ah, la vérité n’avait aucune importance. Garder les gens en haleine, c’était tout ce qui comptait. »

« Quel bonheur de ne pas avoir à nous soucier du timing, des protocoles, des journalistes »

En juin 2021, plus d’un an après son départ de la monarchie et son installation en Californie, la naissance de Lilibet sera appréhendée très différemment par le couple « plus calme et rasséréné », écrit-il. « Quel bonheur, nous sommes nous dit, de ne pas avoir à nous soucier du timing, des protocoles, des journalistes à la porte d’entrée », se laissant le loisir d’acheter hamburgers, frites et fajitas avant d’aller à l’hôpital de Santa Barbara. Meghan Markle confira plus tard à son époux n’avoir jamais été aussi amoureuse de lui que lorsqu’il a pris part au bon déroulé de l’arrivée au monde de leur fille.

Lire aussi > Cocaïne, Afghanistan, paranormal : Toutes les révélations fracassantes du prince Harry dans ses mémoires

Dans son ouvrage qui fait tant parler, le prince Harry a fait état de nombreuses autres anecdotes. Alors qu’il s’étend sur le jour où il s’est battu physiquement avec son frère le prince William, sur la terrible procession derrière le cercueil de sa mère Lady Di, ou encore sa prise de champignons lors d’une soirée chez l’actrice Courteney Cox, certaines confessions se font très intimes comme la perte de sa virginité derrière un pub ou sa soirée alcoolisée et controversée à Las Vegas à la suite de laquelle des photos dénudées avaient fait le tour du monde.

CIM Internet