Paris Match Belgique

Prince Harry : Qui est l’amant de Diana, le « vrai père » supposé qu’il évoque dans sa biographie ?

Diana, Harry, William et Charles en 1995

Diana, Harry, William et Charles en 1995 | © Johnny EGGITT / AFP

People et royauté

Le duc de Sussex partage ses réflexions sur le sujet dans sa biographie.

C’est une rumeur qui agite les tabloïds depuis des décennies. Outre-Manche, les cheveux roux du prince Harry nourrissent toutes sortes de spéculations sur la véritable identité de son paternel. Dans certains cercles, il se murmure en effet que le père du duc de Sussex n’est pas le prince Charles, mais James Hewitt. Ce fringuant officier de cavalerie de l’armée britannique à la chevelure de feu fut un temps l’amant de Lady Diana dans les années 1980. Harry, qui vient de sortir ses mémoires baptisées Le Suppléant, a décidé de les balayer par la plume.

« Qui sait si je suis même ton véritable père ? »

« Cette rumeur était en partie fondée sur le fait que le major Hewitt avait les cheveux d’un roux flamboyant, mais elle relevait aussi d’une forme de sadisme », écrit-il dans l’ouvrage. « Les lecteurs des tabloïds étaient tout émoustillés à l’idée que le fils cadet du prince Charles ne soit pas l’enfant du prince Charles en réalité. Ils ne se lassaient pas de cette ‘blague’, allez savoir pourquoi. Peut-être trouvaient-ils une forme de consolation à leur propre existence à se dire que la vie d’un jeune prince prêtait à rire », déplore-t-il.


« Peu importe que ma mère n’ait rencontré le major Hewitt que bien longtemps après ma naissance – cette histoire était trop belle pour qu’ils y renoncent », ajoute-t-il encore. Le prince s’interroge aussi sur le comportement de son père qui lui faisait souvent la même blague quand il était petit. « Qui sait si je suis vraiment le prince de Galles ? Qui sait si je suis même ton véritable père ? Peut-être que ton vrai père est à Broadmoor, mon cher enfant ! », lui lançait-il, goguenard. Un trait d’humeur auquel il goûtait peu.

CIM Internet