Paris Match Belgique

Le deuil impossible de Lisa Marie Presley, suite au suicide de son fils

Le deuil impossible de Lisa Marie Presley, suite au suicide de son fils

Lisa Marie Presley et son fils Benjamin Keough. | © MJT/ADM/MPI/Capital Pictures

People et royauté

Endeuillée par le suicide de son fils Benjamin il y a deux ans, Lisa Marie Presley s’était ouvertement confiée sur son deuil.

 

D’après un article Paris Match France de Marine Corviole

La triste nouvelle est tombée dans la nuit de jeudi à vendredi. Lisa Marie Presley, fille unique de la légende du rock’n’roll Elvis Presley, est morte à 54 ans. La chanteuse avait été transportée d’urgence jeudi matin à l’hôpital, après avoir été retrouvée inconsciente dans sa maison de Calabasas, à Los Angeles. Après un arrêt cardiaque, la star avait été placée dans un coma artificiel, sous assistance respiratoire. Elle est finalement décédée quelques heures plus tard, comme l’a confirmé le communiqué relayé par sa mère Priscilla Presley.

L’annonce de sa mort est d’autant plus déconcertante que Lisa Marie Presley était apparue mardi lors de la cérémonie des Golden Globes à Los Angeles. C’est avec fierté qu’elle avait assisté au sacre du jeune acteur Austin Butler pour son rôle dans le biopic Elvis

Lire aussi > « Elvis » : Un extrait bluffant d’Austin Butler en King dévoilé

La chanteuse s’était ouvertement confiée sur son mal-être depuis le suicide de son fils Benjamin Keough en 2020, alors qu’il avait 27 ans. « La mort fait partie de la vie, que cela nous plaise ou non, tout comme le deuil. Il y a tellement de choses à apprendre et à comprendre sur le sujet (…). Le deuil est quelque chose que vous devrez porter avec vous pour le reste de votre vie (…). Deuxièmement, le deuil est incroyablement solitaire », avait-elle écrit, dans un texte relayé par People il y a cinq mois. « Vous pouvez vous sentir stigmatisé et peut-être jugé d’une manière ou d’une autre quant à la raison pour laquelle la perte tragique a eu lieu. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lisa Marie Presley (@lisampresley)

« J’ai fait face à la mort, au chagrin et à la perte depuis l’âge de 9 ans »

La fille du King avait alors expliqué avoir trouvé du réconfort dans un groupe de soutien réunissant des parents endeuillés. « J’ai fait face à la mort, au chagrin et à la perte depuis l’âge de 9 ans. J’en ai eu plus que la juste part de quiconque dans ma vie et d’une manière ou d’une autre, je suis arrivée jusqu’ici. Mais celle-ci, la mort de mon magnifique, magnifique fils ? L’être le plus doux et le plus incroyable que j’aie jamais eu le privilège de connaître, qui m’a fait me sentir si honorée chaque jour d’être sa mère ? Qui ressemblait tellement à son grand-père à tant de niveaux qu’il m’a réellement fait peur ? (…). Non. Juste non… non non non non… »

Lire aussi > L’hommage de Lisa Marie Presley, deux ans après le suicide de son fils Benjamin

L’Américaine avait alors confié avoir choisi de s’accrocher à la vie pour ses filles : Riley Keough (33 ans), la soeur de Benjamin, née de son mariage avec Danny Keough, et les jumelles Finley et Harper (13 ans), qu’elle partageait avec son ex-mari Michael Lockwood.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lisa Marie Presley (@lisampresley)

Le décès de son célèbre père quand elle avait 9 ans, ses ruptures avec Danny Keough, Michael Jackson, Nicolas Cage et son tumultueux divorce d’avec Michael Lockwood en 2016, son addiction passée aux opioïdes et analgésiques après qu’ils lui aient été prescrits pour se remettre de la naissance de ses jumelles en 2008… Autant de drames qui ont marqué la vie de Lisa Marie Presley.

CIM Internet