Paris Match Belgique

Pour cette tribu du Vanuatu, la retraite du Prince Philip va déclencher une malédiction

Pour les villageois, le mari de la reine est une divinité | © Facebook @ Vijjibabu Javadi

People et royauté

C’est officiel : ce mercredi, le Prince Philip, époux de la reine d’Angleterre, remplira son dernier engagement royal en solo, après 65 ans de bons et loyaux services. Une catastrophe pour la tribu de Younanen, au Vanuatu, qui le considère comme un dieu et y voit l’arrivée d’une malédiction. 

Selon la légende entretenue dans la tribu, le Duc d’Edimbourg serait en réalité le fils d’un dieu de la montagne, qui se serait aventuré hors de l’île et aurait traversé l’océan pour épouser une femme bien née. C’est ainsi que chaque jour, la tribu rend hommage à des clichés du Prince Philip et prie ce « dieu » de bien vouloir bénir leurs plantations de bananes et d’ignames, seul moyen pour cette tribu pauvre et isolée d’être auto-suffisante.

Lire aussi > Le Prince Philip, marie de la Reine Elizabeth II, prend sa retraite

Malédiction

Seulement voilà,  22 219 engagements individuels, 637 visites officielles à l’étranger et 5.496 discours, le mari d’Elizabeth II a décidé de profiter d’une retraite bien mérité. Un drame pour la tribu de Younanen, dont les membres sont persuadés que si le souverain ne visite pas leur île, elle sera condamnée à la malédiction.

Facebook @ The Princely House of Battenberg

Visite compromise

Ainsi que l’a confié en mai dernier Jack Malia, le chef du village, au Telegraph, « si le prince nous rend visite, il n’y aura plus de pauvreté sur l’île, les gens ne tomberont plus malades, nos dettes disparaîtront et les plantations pousseront à merveille« . Une bénédiction princière qui semble compromise aujourd’hui.

CIM Internet