Paris Match Belgique

Mark Zuckerberg, heureux papa d’une deuxième petite fille

Mark Zuckerberg, Priscilla Chan et leurs deux filles August et Maxima. | © Capture d'écran Facebook

People et royauté

Pour annoncer l’arrivée de leur deuxième fille, Priscilla Chan et Mark Zuckerbeg ont publié une lettre ouverte sur Facebook (bien évidemment). Après Maxima, dites bonjour à August.

Parents pour la seconde fois, Mark Zuckerberg et Priscilla Chan ont annoncé avec bonheur l’arrivée de leur fille, August. Pour célébrer cet heureux événement, le PDG de Facebook a posté un message sur le réseau social avec une jolie photo de leur famille. La jeune Maxima (2 ans) est bien installée sur les genoux de son papa et sa petite sœur est confortablement allongée dans les bras de sa maman. Un tendre cliché qui a déjà récolté plus de 1,7 million de « likes ».

Lire aussi > Pourquoi Mark Zuckerberg va se présenter à la prochaine élection présidentielle américaine (et pourquoi il ne le fera pas)

À cette délicate image, le couple a joint une lettre destinée à leur nouvel enfant. Tous les deux y expliquent vouloir le meilleur pour leur fille et espèrent la voir grandir dans un monde avec « une meilleure éducation, moins de maladies, des communautés plus fortes et une plus grande égalité ». L’important pour eux reste qu’August profite de la vie et des douceurs de l’âge tendre. « Tu seras occupée quand tu seras plus grande, donc j’espère que tu prendras le temps de sentir les fleurs et de cueillir toutes les feuilles que tu veux pour les mettre dans ton panier », développe le milliardaire. « L’enfance est magique et tu ne peux la vivre qu’une seule fois. Ne la gâche pas à t’inquiéter pour le futur ». Des mots pleins d’amour et de sensibilité pour guider sa fille dans cet univers inconnu.

Lire aussi > Facebook a franchi la barre des deux milliards d’utilisateurs

De l’espoir pour l’avenir

Avec ce beau discours, Mark Zuckerberg et sa femme rappellent également tous les enjeux technologiques que vont connaître les prochaines générations. Eux se montrent « optimistes » par rapport aux avancées de la science et aux changements significatifs que cela va apporter à la population. Ils imaginent que la vie de leurs enfants sera plus belle et plus facile que la leur, mais veulent avant tout que les filles s’épanouissent en dehors de cette sphère multimédia. Pour leurs premières années, le couple souhaite qu’elles évoluent dans la simplicité et la candeur. « Le monde peut être un endroit sérieux. C’est pour cela qu’il est important de sortir dehors et de jouer ». Une vision idéaliste de l’enfance, qui promet des années enchantées à August et Maxima.

CIM Internet