Paris Match Belgique

Le Roi Philippe en visite très matinale au Marché

Le roi Philippe ce 14 septembre au marché matinal de Bruxelles | © . BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

People et royauté

Á quelques pas du château de Laeken se déroule chaque matin, dès l’aube, le marché matinal « Mabru », véritable fourmillière dédiée aux plaisirs de la table. Le Roi Philippe a rendu visite ce 14 septembre en voisin.

Accompagné des officiels de la ville de Bruxelles, le Bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close, l’échevine des Affaires économiques, Marion Lemesre, le président de l’asbl Mabru, Michel Barnstijn et le directeur de Mabru Laurent Nys, le souverain belge a rendu visite aux nombreux commerçants qui animent le lieu matin après matin. Et comme guide, un habitué du lieu : Lionel Rigolet, chef du « Comme chez Soi », l’administrateur de
l’asbl Mabru et représentant des commerçants du site.

À lire aussi > Le Théâtre de la Monnaie magistralement rénové a accueilli le couple royal

La visite a permis au Roi d’y rencontrer une dizaine de commerçants spécialisés en fruits, légumes, gibier et volaille, produits de la mer et produits laitiers, ainsi que les acteurs du projet DREAM (Distribution et Récupération d’Excédents Alimentaires à Mabru). Ce projet chapeauté par le CPAS de Bruxelles permet de récolter sur le Marché Matinal plus d’une tonne journalière de produits invendus encore consommables qui sont redistribués ensuite à une dizaine d’associations.

Le Roi Philippe et les fournisseurs de la Cour

Parmi les vendeurs, quelques noms connus au Palais puisque ce fut l’occasion pour le Roi de découvrir les magasins d’un de ses fournisseurs attitrés en gibier et volaille, la société familiale W&H, installée sur le marché depuis 1987. Et d’apprendre que le Roi apprécie particulièrement les poissons et fruits de la mer de la société Festin aquatique mais qui ne possède pas encore le titre de « fournisseur officiel de la Cour ».
Le Roi a terminé sa visite par un petit-déjeuner bruxellois entouré de quelques jeunes entrepreneurs du Marché Matinal.

À lire aussi > La reine Mathilde et le roi Philippe ont reçu tous les bourgmestres de Belgique

Pour le directeur de Mabru, la présence du roi n’est pas anodine : « C’est très important pour nous de faire connaître cet outil essentiel pour la Région bruxelloise en terme d’emplois (400 à 500 personnes directement sur le site) et en termes d’approvisionnement alimentaire tant pour la Région que pour l’ensemble du pays. D’autant plus important depuis la confirmation de la Région de garder les activités du marché sur le site actuel jusqu’en 2042.”

Portes ouvertes au Marché Matinal

Il faudra se lever très tôt ou se coucher très tard durant la nuit du  du vendredi 15 au samedi 16 septembre, de minuit à 7h du matin pour découvrir le Marché Matinal. Cette troisième édition sera dédiée au Portugal, pays mis à l’honneur avec la présence de près de 40 producteurs portugais, grâce à la collaboration de l’Agence pour l’Investissement et le Commerce Extérieur du Portugal (AICEP), Portugal Foods et Alif. Les visiteurs pourront ainsi
goûter aux saveurs de la gastronomie portugaise: une cuisine riche et variée réputée pour ses bons vins, ses fromages et saucissons, ses savoureux poissons dont la célèbre morue (bacalhau), sa viande, en terminant par ses pâtisseries fines.

Il n’y a pas de raison que les fleurs ne soient offertes qu’à la reine.
Le roi connait manifestement bien la société « Festin aquatique » puisque sa commande du jour était déjà prête selon un des vendeurs.
Le roi a souhaité rencontrer les jeunes entrepreneurs du marché qui n’hésitent pas à faire le pari d’un métier dans des conditions rendues parfois difficiles par des horaires très éloignés du 9-17 heures traditionnel.
Le roi est-il fin cuisinier ? Il est reparti en tout cas avec un bouquet garni du plus bel effet.
Au milieu du marché, pour supporter l’heure matinale, du thé est offert au roi.

 

CIM Internet