Paris Match Belgique

Laurent vs. le gouvernement : après le certificat médical, l’avocat

Le prince Laurent de Belgique en mai dernier. | © BELGA PHOTO DIRK WAEM

People et royauté

Dans le « combat » discret auxquel se livrent le gouvernement et le frère de roi, la communication est (presque) rompue.

Entre le prince Laurent et le gouvernement belge, les relations sont plus tendues que jamais. D’autant plus alors que le frère du roi préfère désormais que les échanges se fassent sans lui, mais en présence de son avocat. C’est Charles Michel lui-même qui l’a fait savoir ce mardi à la commission  de l’Intérieur de la Chambre, en réponse à Peter Buysrogge (N-VA) : il s’est entretenu lundi avec l’avocat du prince Laurent, qui a insisté pour se faire représenter dans la procédure entamée par le gouvernement, dégainant pour l’occasion un certificat médical.

Lire aussi > Pourquoi cette fois le prince Laurent est allé trop loin

Le 1er septembre, le conseil des ministres avait donné mandat au Premier ministre d’entendre le prince, à la suite de sa participation à une réception officielle donnée à l’ambassade de Chine sans en avoir reçu l’autorisation. Charles Michel devrait ainsi bientôt rapporter le contenu de cette conversation au Conseil des ministres. Il n’a néanmoins pour l’instant pas fait de commentaire sur la suite de la procédure ou concernant une éventuelle sanction sur la base de la loi de 2013, qui organise le régime des dotations accordées à des membres de la famille royale.

Avec Belga

CIM Internet