Paris Match Belgique

Après 1 500 jours de règne, la reine Mathilde a plus que la cote auprès des Belges

La reine Mathilde, le 27 septembre 2017. | © BELGA PHOTO ERIC LALMAND

People et royauté

La reine Mathilde de Belgique fait du bon travail. C’est ce que pensent plus de 70% des Belges interrogés par « Place Royale » à l’occasion des 1 500 jours de règne du roi Philippe.

Le 21 juillet 2013, le prince Philippe coiffait la couronne de Belgique, à la suite de l’abdication de son père Albert II. À la fin de ce mois d’août, le nouveau roi des Belges a donc franchi le cap des 1 500 jours sur le trône. Ce chiffre rond a donné l’idée à l’émission télé belge hebdomadaire « Place Royale » de lancer un sondage sur le monarque et son épouse après ces plus de quatre années de règne. Entre le 12 et le 14 septembre 2017, un échantillon représentatif de 1 000 Belges a été interrogé par l’agence de recherche IVOX.

La popularité du roi Philippe en baisse

« Place Royale » a présenté les résultats ce samedi 23 septembre. Premier constat, la popularité du roi Philippe est en baisse. 63,3% des sondés lui accordent leur confiance. Ils étaient 69% lors du précédent « baromètre royal » réalisé pour les 1 000 jours de règne, et 79% pour celui des 100 jours. Vient ensuite la question de la satisfaction quant à son travail et celui de sa femme. Si la réponse est oui pour un peu plus de la moitié des personnes interrogées (52,2%) en ce qui concerne Philippe, Mathilde récolte quant à elle les félicitations de plus de 7 Belges sur 10 (70,8%).

Lire aussi > 1/4 des Belges veulent que la Belgique devienne une république

Commentant ces chiffres, Martine Dubuisson, journaliste au quotidien Le Soir, explique : « Ils ont chacun leurs qualités leurs défauts, mais elle au niveau communication, elle sent très bien ce qu’il faut faire, où est-ce qu’il faut se mettre, ce qu’il faut dire. Elle va beaucoup plus naturellement vers les gens ». Et le chroniqueur royal Patrick Weber ajoute : « Le roi est plus sur des secteurs sociaux mais plus arides, et puis sur des questions liées à l’économie qui sont moins médiatiques tout simplement ».

D’autres questions ont été posées aux sondés. Parmi celles-ci, celle de l’avenir monarchique du pays. Philippe et Mathilde peuvent être rassurés, 58,2% souhaitent conserver leur souverain. Mais, les favorables à une République sont tout de même un sur quatre. Aussi, comme le conclut « Place Royale », au vu de ce sondage en demi-teinte, le couple royal belge « doit plus que jamais continuer à faire ses preuves auprès de la population après 1 500 jours de règne ».

CIM Internet