Paris Match Belgique

Kate Middleton, la date de l’accouchement confirmée

Et de trois bébés pour le couple princier anglais ici en juin 2017. | © IMAGO

People et royauté

Kensington palace a confirmé, ce mardi 17 octobre, la date prévue pour l’accouchement de Kate Middleton, duchesse de Cambridge.

Une semaine tout juste après le retour de Kate Middleton sur la scène publique, Kensington a confirmé la date prévue pour l’arrivée de son troisième enfant. “Le duc et la duchesse de Cambridge sont ravis de confirmer qu’ils attendent un bébé pour avril 2018”, a écrit le palais dans un tweet, ce mardi 17 octobre.

Le palais avait été contraint d’annoncer, lundi 4 septembre dernier, que Kate était à nouveau enceinte, après l’annulation d’un rendez-vous officiel le jour même. Comme lors de ses deux premières grossesses, la jeune femme de 35 ans souffre d’une forme aiguë des nausées dites matinales, appelée hyperémèse gravidique selon le vocabulaire médical.

Lire aussi > Kate Middleton voudrait accoucher chez elle

Kate Middleton va mieux, elle danse avec Paddington…

Le phénomène débute entre 4 et 8 semaines d’aménorrhée et disparaît, dans la plupart des cas, à la fin du premier trimestre de grossesse. Kensington avait précisé, dans son annonce, que Catherine n’avait pas encore passé ce stade important. Le palier des douze semaines d’aménorrhée est aussi, bien sûr, celui que les femmes enceintes attendent généralement pour annoncer l’heureuse nouvelle, en raison du risque de fausse couche.

Au lendemain de la révélation, mardi 5 septembre, le prince William avait donné des nouvelles rassurantes de son épouse lors d’une visite à Oxford, glissant à l’un de ses hôtes : « Il faut que Catherine surmonte cette première partie, et nous pourrons fêter cela la semaine prochaine”. Kate a donc dû atteindre la fin du premier trimestre au cour de la seconde moitié du mois de septembre.

Après cinq semaines d’absence, la duchesse de Cambridge a retrouvé la scène publique à l’occasion d’une réception, mardi 10 dernier octobre, à Buckingham. “L’état de la duchesse s’améliore, mais elle souffre encore d’hyperemesis gravidarum. Elle est ravie de pouvoir être ici ce soir”, avait confié un aide royal à la presse britannique. Quelques jours plus tard, Kate avait rassuré pour de bon quant à son état de santé, en offrant une danse à l’ours Paddington…

Lire aussi > Kate Middleton, dancing queen avec l’ours Paddington

CIM Internet