Paris Match Belgique

Après Harvey, au tour de son frère Bob Weinstein d’être accusé d’harcèlement sexuel

Bob et Harvey Weinstein à Los Angeles | © Belga / Mark Von Holden/Getty Images

People et royauté

Dans la tourmente depuis plus d’une semaine après les révélations du New York Times, Harvey Weinstein est rejoint par son frère, Bob, dans sa descente aux enfers. Ce dernier est accusé par Amanda Segel, la productrice de The Mist, d’avoir eu un comportement insistant et déplacé.

Amnda Segel affirme en effet qu’il lui aurait fait de nombreuses remarques suggestives et l’aurait invitée à plusieurs reprises à venir dîner en tête à tête avec lui, malgré ses refus catégoriques. Ce harcèlement aurait commencé en été 2016 et se serait poursuivi durant trois mois jusqu’à ce que l’avocat de la jeune femme prenne contact avec la Weinstein Company pour prévenir les dirigeants que sa cliente quitterait la série si le producteur ne cessait pas ce genre d’agissements.

Lire aussi > #MeToo, agressions sexuelles partout, justice nulle part ?

«« Non » devrait être suffisant» a déclaré Amanda Segel à Variety.

Après un « non », n’importe quelle personne qui vous a invitée à sortir devrait passer à autre chose. Mais Bob continuait à me dire qu’il voulait que l’on soit amis. Il ne voulait pas que l’on soit amis, il voulait plus que ça. Mon espoir est qu’à partir de maintenant « non » deviendra suffisant.

L’un des représentants de Bob Weinstein a assuré que le producteur n’avait rien à se reprocher. «Il a diné avec Mme Segel à Los Angeles en juin 2016. Il nie les accusations selon lesquelles il se serait mal comporté pendant ou après le repas. Il est très regrettable que de telles  allégations aient été proférées» a-t-il simplement déclaré.  Quant à l’avocat de l’intéressé, il réfute toute implication de son client et prétend être en possession d’emails prouvant son innocence.

Des révélations à la chaine

Depuis que l’affaire Weinstein a éclaté au grand jour, des dizaines d’actrices ont pris la parole pour dénoncer les abus dont elles ont été victimes dans l’industrie cinématographique. Bob Weinstein avait d’ailleurs pris le parti des femmes et condamné les actes de son frère. Mais aujourd’hui, il se retrouve à son tour mêlé à cette histoire. Pour le moment, seule Amanda Segel a témoigné contre lui, mais tout comme Harvey, il pourrait bien voir déferler une vague de révélations dans les jours à venir.

CIM Internet