Paris Match Belgique

De Catherine Dorléac à la Deneuve, confidences d’une légende du cinéma

Catherine Deneuve regarde avec optimisme vers le futur | © Belga / EPA/JAVIER ETXEZARRETA

People et royauté

En près de 60 ans de carrière, Catherine Deneuve a écrit l’histoire du cinéma français. De ses débuts tonitruants dans Le Vice et la vertu à son dernier film Tout nous sépare, avec le rappeur Nekfeu, Catherine a toujours brillé sous le feu des projecteurs et illuminé de son talent chaque décennie du septième art, grâce à des métamorphoses, des combats et des fables.

Car bien plus qu’une actrice, Catherine Deneuve est aujourd’hui une légende. En Une du magazine Télé 7 Jours, la star a accepté de se confier sur sa vie privée, de ses enfants à ses parents. C’est avec ce souci de vérité que Catherine évoque d’abord son enfance. Avant de devenir Deneuve, elle n’était pas une «enfant de stars». «Ils (ses parents) n’étaient pas connus. Ils faisaient du doublage et du théâtre», confie-t-elle. «Ma mère doublait Esther Williams. Mon père, lui a beaucoup fait de direction de doublage pour la Paramount. Avec ma soeur, nous y allions le jeudi, quand il n’y avait pas classe».

Lire aussi > Le dernier voyage de Pierre Bergé

Des souvenirs, une histoire, tout un monde qui revient de plus en plus dans sa vie et qui efface peu à peu la place de Deneuve. «Je suis de plus en plus Dorléac. Avant sur mon passeport, il était inscrit Catherine Deneuve. C’est désormais interdit. Sur tous mes papiers d’identité, je suis redevenue Catherine Dorléac».

« Je pense très souvent à elle »

Catherine parle aussi à demi-mot de sa soeur, Françoise, morte tragiquement à 25 ans, en juin 1967. «Je pense très souvent à elle, mais je n’ai pas très envie d’en parler», dit-elle avant de conclure par ces quelques mots : «Elle m’accompagne beaucoup». Mais il y a une autre personne qui l’accompagne au quotidien. La mère de Catherine Deneuve, Renée Simonot, est encore en vie. Elle a aujourd’hui 106 ans et pour la star, c’est une vraie chance de «pouvoir dire encore maman». «Oui, j’ai la chance d’avoir encore ma mère qui est à un âge très avancé, ce qui est assez incroyable», racontait-elle il y a quelques jours sur le plateau de Quotidien. Et elle a beau avoir plus de 100 ans, Renée vit seule, joue encore au bridge, porte certes des lunettes mais conserve toujours une belle ouïe et une tête formidable. Pour Catherine, comme elle le dit, c’est «une image réconfortante de la vieillesse».

CIM Internet