Paris Match Belgique

« Je n’ai pas envie de partir » : Bernard Tapie se confie pour la première fois sur son cancer

Bernard Tapie, dans l'émission "19h le dimanche" de ce 19 novembre 2017. | © France 2

People et royauté

Deux mois après l’annonce de son cancer, Bernard Tapie s’est confié à Laurent Delahousse dans l’émission « 19h le dimanche », sur France 2.

 

Atteint d’un cancer de l’estomac qu’il a rendu public en septembre dernier, l’ex-président de l’Olympique de Marseille était jusqu’à présent resté très discret sur sa maladie. Ce dimanche 19 novembre, il se confie pour la première fois devant les caméras de France 2 sur cette nouvelle étape de sa vie.

« Je n’ai pas envie de partir »

« Ça fait partie du parcours improbable. Quand on a 70 ans et plus, il faut accepter qu’à un moment donné, on va aller vers l’épreuve ultime qui est la mort. » Quelques heures avant la diffusion de l’émission « 19h le dimanche », France 2 dévoile les premiers extraits d’un entretien exclusif avec Bernard Tapie. Les traits tirés, c’est aux côtés du journaliste Laurent Delahousse que l’homme d’affaires parle à coeur ouvert de sa maladie.

Lire aussi > Atteint d’un cancer, Bernard Tapie promet de « se battre comme il l’a toujours fait »

« J’ai pas envie de partir, mais il faut avoir la raison de se dire que, quand ça tombe sur un petit couple où la femme a 35 ans, trois enfants, et qu’elle se fait un cancer du sein, c’est un autre truc », souligne celui qui voit sa maladie comme « une épreuve supplémentaire » dans sa vie.

« Ce n’est pas une catastrophe »

Entre résignation et détermination, l’homme relativise son chemin de vie et se dit « chanceux » d’être arrivé jusqu’ici. « Pour moi, ce n’est pas une catastrophe. J’ai vécu d’une manière incroyable, formidable, chanceux ». Et de poursuivre, « j’ai connu des moments de bonheur inimaginable, j’ai une famille depuis 42 ans avec la même femme, mes enfants sont en bonne santé, mes petits enfants aussi ».

Lire aussi > L’émouvant message de Bernard Tapie aux supporters de l’OM

Face à la caméra, il aborde également ce qui pour lui est à l’origine de son état de santé : ses ennuis judiciaires. En cherchant à comprendre : « Pourquoi le cancer ? », il raconte son entretien avec son médecin. « Pourquoi j’ai une tumeur aussi grave à l’estomac, alors qu’en général ce sont les gens qui boivent bien, qui fument bien, qui bouffent bien ? Il m’a dit : Vous avez entendu parler de l’expression populaire se faire du mauvais sang ? Et vous savez ce que c’est de se faire de la bile ? Ben voilà. Vous avez compris pourquoi vous avez un cancer. »

La vie continue et le combat aussi

Au-delà de la maladie, le combat se poursuit face à la justice pour Bernad Tapie pris dans le scandale de l’affaire du Crédit Lyonnais. En mai dernier, l’ex-président de l’OM avait été condamné à rembourser les 404 millions d’euros accordés en 2008 par un tribunal arbitral pour régler son litige avec le Crédit lyonnais sur la vente d’Adidas. Une décision de la Cour de cassation qui menace désormais l’homme d’affaires d’un procès au pénal.

Lire aussi > Bernard Tapie définitivement condamné à rembourser 404 millions d’euros

Opéré en septembre dernier, Bernard Tapie avait déclaré qu’il se battrait « comme il l’a toujours fait »« Sa nature de battant et l’affection de sa famille, de ses proches mais aussi les formidables témoignages d’encouragement qu’il reçoit nous rendent optimistes », avait ajouté son épouse Dominique Tapie.

CIM Internet