Pourquoi Rihanna n’a pas engagé de modèles trans pour sa nouvelle ligne de maquillage

Pourquoi Rihanna n’a pas engagé de modèles trans pour sa nouvelle ligne de maquillage

Rihanna le 19 mai 2017, à Cannes. | © AFP PHOTO / Anne-Christine POUJOULAT

People et royauté

Critiquée pour l’absence de modèles trans dans la promotion de sa ligne Fenty Beauty, la chanteuse a assumé ses choix tout en justesse.

Quelques mois après le lancement de sa première ligne de maquillage Fenty Beauty, Rihanna a été attaquée par l’un de ses fans l’accusant de ne pas avoir choisi d’égérie trans pour sa campagne. Si la chanteuse avait pourtant choisi de mettre l’accent sur la diversité en mettant en scène des mannequins de toutes origines, son choix n’a pas su convaincre tout le monde. En tous cas, pas Alberto Otero qui, dans un message envoyé à son idole sur Twitter, lui a demandé pourquoi les modèles trans étaient-ils absents de la campagne de promotion de Fenty Beauty.

Outil marketing

« La campagne de Fenty Beauty est super, mais la prochaine fois que tu fais une pub, tu devrais inviter une femme trans à rejoindre le groupe… ». Suite à la remarque de @Ibertootero, qui anime le compte Twitter des fans brésiliens de la star, Rihanna s’est rapidement justifiée expliquant que son intention n’était pas d’exclure qui que ce soit.

Lire aussi > Rihanna, son aventure transformiste pour Valérian

« J’ai eu le plaisir de travailler avec plein de femmes trans talentueuses au fil du temps, mais je ne fais pas des castings trans ! Tout comme je ne fais pas de castings de femmes hétérosexuelles non trans ! », a expliqué l’interprète de « Umbrella ». « Je respecte toutes les femmes, le fait qu’elles soient trans ou non ne me regarde pas ! C’est personnel, et certaines femmes trans sont plus à l’aise avec l’affirmation de cette part de leur identité que d’autres, et en tant que femme, je respecte cela ! Je ne pense pas que cela soit juste qu’une femme trans (ou un homme) soit utilisée comme un outil marketing ! […]« 

La chanteuse en a également profité pour critiquer l’hypocrisie de certaines marques qui « utilisent » des modèles trans ou de couleurs pour vanter leur ouverture d’esprit et leur côté « cool » auprès des jeunes générations. « Je vois trop souvent des campagnes utiliser des femmes trans ou noires ! Il y a toujours un moment dans la campagne qui dit “on a l’air super varié les gars” ! C’est triste ! », poursuit celle déjà réputée pour défendre la cause LGBTQ+.

Lire aussi > Rihanna nommée personnalité humanitaire de l’année par Harvard

Face à cette réplique, Alberto Otero s’est dit « désolé » d’être apparu critique à l’égard de la star. « J’ai compris que Rihanna faisait ses castings avec des gens et non avec des étiquettes utilisées pour faire du marketing », a-t-il expliqué au Huffington Post. Ce à quoi la star lui a personnellement répondu qu’elle ne lui en voulait pas, insistant sur le fait qu’elle n’avait en aucun cas ni intentionnellement exclu les personnes trans.

CIM Internet