Paris Match Belgique

Emmanuel Macron : « De Johnny Hallyday, nous n’oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix »

Johnny Hallyday

Johnny Hallyday en concert en 2006 | © PHOTOPQR/OUEST FRANCE

People et royauté

Le décès de Johnny Hallyday annoncé cette nuit créera une onde de choc en France et bien au-delà. Le président français Emmanuel Macron a réagi à l’annonce de la mort de Johnny survenue durant la nuit du 5 au 6 décembre 2017. 

Le président de la République française Emmanuel Macron a rendu hommage dès l’annonce du décès de Johnny Hallyday en publiant un communiqué affirmant qu’on a tous en nous quelque chose de Johnny. Le président français y affirme que « De Johnny Hallyday nous n’oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd’hui pleinement à l’histoire de la chanson française. Il a fait entrer une part d’Amérique dans notre Panthéon national ».

Le président français a voulu aussi souligné le rôle fédérateur et transgénérationnel de « l’idole des jeunes ». « A travers les générations, il s’est gravé dans la vie des Français. Il les a conquis par une générosité dont témoignaient ses concerts : tantôt gigantesques tantôt intimes, tantôt dans des lieux démesurés, tantôt dans des salles modestes (…) Il n’a jamais vieilli parce qu’il n’a jamais triché. Parce qu’il est resté simple et amoureux de la vie. Et parce qu’il savait que le secret pour ne pas vieillir est d’avoir plusieurs vies« .

Ce matin, la France, la Belgique et tous les fans à travers le monde se réveilleront en deuil. Son combat contre le cancer, Johnny Hallyday le menait sans tricher, sans se cacher, sans le cacher. Aux côtés de son épouse, il n’a jamais baissé les bras comme le souligne encore Emmanuel Macron. « Jusqu’au bout, libre dans sa tête, il aura été cette présence familière, cette voix tant de fois imitée, cette personnalité osant vivre pour le meilleur, et communiquant une énergie fraternelle à ce public qui en retour lui criait : Que je t’aime. Ce public aujourd’hui est en larmes, et tout le pays est en deuil ».

CIM Internet