Paris Match Belgique

Michel Polnareff : « Je trouve étrange qu’on soustraie l’enveloppe de Johnny à son public »

Michel Polnareff fait part de son malaise de voir disparaitre son ami... à St Barth. | © ©PHOTOPQR/LE PARISIEN / FREDERIC DUGIT

People et royauté

Le chanteur Michel Polnareff a fait part de son malaise à voir disparaitre la dépouille de son ami Johnny Hallyday à Saint Barthélemy, où de nombreux fans ne pourront se rendre.

« Avant qu’on ne me pose la question, j’aimerais y répondre », devance cette légende de la chanson française dont la sortie de l’intégrale en 430 titres a été éclipsée par la mort d’un autre mythe, Johnny Hallyday. Dans ce court message sur Facebook, Michel Polnareff, l’ami de toujours, s’apprête à pousser un coup de gueule. Comme nombre de fans, le chanteur a appris dans la presse l’endroit où sera inhumé Johnny : sur son île de cœur, Saint Barthélemy.

Lire aussi > Voici le cimetière où reposera Johnny Hallyday à Saint Barthélemy

« Son patrimoine réel est celui de la France »

Une nouvelle qui n’a pas plu à celui qui, comme beaucoup, entendait bien payer ses hommages à la star du rock ‘n roll à la française et se recueillir sur sa tombe. « Je trouve étrange qu’on soustraie l’enveloppe de Johnny à son public et qu’on rende impossible à ses fans la possibilité de lui montrer à quel point ils sont attachés à lui », fait ainsi savoir Michel Polnareff dans une publication postée ce vendredi 8 décembre. « Une fleur, un message, une photo, un trèfle à quatre feuilles … Il fait partie du monde de St Barth dans un univers de vacances ensoleillées, mais son patrimoine réel est celui de la [France], et je trouve impensable qu’on empêche tous ceux qui se trouveraient , tout comme moi, inconsolables de cette immense perte et de son courage, dans l’incapacité de lui montrer leur reconnaissance par une impossibilité de la lui démontrer ».

Un post déjà partagé près de 2 000 fois et massivement commenté par sa communauté de fans en ligne. « Je pense effectivement que peu de fans auront les moyens humains ou financiers de faire le voyage, bien dommage », déplore une internaute, alors qu’une autre ajoute : « Je suis d’accord avec toi Michel , c’est bien trop loin de nous St Barth, on le perd deux fois ».

Lire aussi > « Un monde sans Johnny Hallyday, c’est impensable » : Les premières réactions des fans en deuil

©AFP PHOTO / BERTRAND GUAY – Comme Johnny Hallyday, Michel Polnareff a passé sa vie à aller à la rencontre de son public, su scène.

Pourtant, même dans les rangs des admirateurs déçus, les réactions finales sont bien souvent identiques : « Il a donné sa vie à ses fans, bien plus plus qu’à sa famille. Laissons-le à sa famille, et respectons ses souhaits », résume un commentateur. Et une autre d’ajouter, sentencieuse : « Quant à vous M. Polnareff, même si je comprends le choix de Palm Springs pour vivre (j’adore cette ville), vous n’êtes jamais revenu vivre en France près de vos fans ».

« Catastrophé » par la mort de Johnny

« C’est quelqu’un qui m’a toujours soutenu, avec qui j’ai été excessivement proche ». L’amitié que se vouaient Michel Polnareff et Johnny Hallyday, sur scène comme à la ville, date de leur jeunesse. Dans une récente interview avec LCI, le chanteur s’est dit « catastrophé » par la mort de l’artiste, mais soulagé qu’il ne souffre désormais plus. Et que si l’enveloppe n’était plus « la lettre dedans » perdurait, avait-il bredouillé, visiblement encore sous le choc. Les deux hommes ne s’étaient plus vus depuis plusieurs années.

CIM Internet