Paris Match Belgique

Le soleil Qualiwatt s’éteint pour le photovoltaïque : une décision logique

6 000 permis seront délivrés d'ici au 30 juin 2018 | © Belga

Politique

A partir du 30 juin 2018, les personnes souhaitant installer des panneaux photovoltaïques ne bénéficieront plus de la prime Qualiwatt. La mesure n’est pas rétroactive.

La nouvelle aura un impact certain sur le marché belge des panneaux photovoltaïques: à partir du premier janvier 2018, il ne restera plus que 6 000 primes Qualiwatt à distribuer, avant leur fin définitive le 30 juin. La décision émane du ministre wallon du budget, Jean-Luc Crucke, qui estime que, « l’investissement dans des panneaux photovoltaïques est devenu rentable sans subsides  ». Et de préciser que « le coût de ce soutien est répercuté sur tous les citoyens, qu’ils aient du photovoltaïque ou non, une solidarité qui doit exister pour des filières durables qui ne sont pas rentables mais qui ici n’a pas lieu d’être ».

Les installateurs pénalisés

Mais pour les installateurs de panneaux photovoltaïques, cette mesure risque de poser problème. Selon Jérôme De Bruyne, président de l’entreprise d’installation Soltis, le timing sera difficile. « Bien que nous soyons d’accord avec la conclusion du ministre, nous dénonçons le processus car la fin sera abrupte », déclare-t-il. « Nous allons connaître un pic de commandes suivi d’un grand vide, alors que nous avions demandé au gouvernement de planifier cela sur 18 mois au lieu de six. De plus, cela envoie un message négatif par rapport au photovoltaïque et sa rentabilité, ce qui évidemment aura des conséquences sur notre activité », déplore-t-il.

Lire aussi > Photovoltaïque, le hic : Le tout solaire coûterait plus cher que le réseau traditionnel

Rassurer les consommateurs

Du côté de l’association « Touche pas à mes certificats verts », très active dans ce genre de dossiers, on se montre plus clément envers le ministre. Peu de temps après l’annonce de la suppression des primes, l’ASBL publiait un communiqué sur sa page Facebook, visant à rassurer ses membres. Elle y souligne que cette mesure ne sera pas rétroactive, et que le système des compteurs qui tourne à l’envers sera maintenu. « Les personnes qui ont déjà fait installer des panneaux et qui bénéficient du régime de primes #QualiWatt continueront à percevoir leurs primes sur la période de 5 ans à dater de la réception de leur installation », précisait-elle.

Contactée par nos soins, l’association ajoute qu’elle compte mettre en place une plateforme de communication afin que « les installés de 2018 puissent avoir un point de discussion et de transparence, et que ceux qui sont prêts à investir prennent la décision en âme et conscience ». Et de préciser « Nous craignons une ruée vers les panneaux photovoltaïques et rappelons que chaque installation nécessite une étude afin d’évaluer notamment l’ombrage de la maison et les facultés d’adaptation de consommation des ménages ».  

Lire aussi > Pollution lumineuse : Quand le New York Times pointe la Belgique du doigt

CIM Internet