Paris Match Belgique

Fin du premier « Shutdown » de la présidence de Trump à Washington

Donald Trump, le 16 janvier 2018. | © BELGA

Politique

Le président américain Donald Trump a promulgué lundi soir le compromis budgétaire temporaire conclu le même jour au Congrès, mettant fin à la fermeture partielle du gouvernement fédéral, qui menaçait de faire tourner le pays au ralenti.

 

« Je suis content que les démocrates aient décidé de se montrer raisonnables », s’était précédemment félicité Donald Trump dans un bref communiqué lu par sa porte-parole Sarah Sanders. La pilule a un goût amer pour l’aile gauche du parti démocrate qui voulait poursuivre le bras de fer : le vote sur ce budget temporaire, jusqu’au 8 février, est finalement passé sans contreparties fermes sur l’immigration et les « Dreamers » de la part des républicains.

Voir aussi > Donald Trump : une année de présidence en 10 photos

Le premier « shutdown » de l’ère Donald Trump aura donc duré trois jours. Le chef de file des démocrates au Sénat Chuck Schumer a justifié sa décision d’aller au compromis par la nécessité d’avancer de manière constructive sur l’immigration. Et a longuement ironisé sur la confusion régnant, selon lui, à la Maison Blanche où le président américain est resté très discret tout le week-end. « Les républicains n’ont jamais pu avoir une idée claire de ce que leur président voulait », a-t-il lancé. « Le président qui se vante d’être un grand négociateur a joué un rôle de spectateur », a-t-il ajouté.

 

(Avec Belga)

Mots-clés:
Donald Trump shutdown
CIM Internet