Paris Match Belgique

Faux espoir : Non, Oprah Winfrey ne sera pas la future présidente des États-Unis

Oprah Winfrey, le 23 septembre 2017. | © Photo by Dennis Van Tine/ABACAPRESS.COM

Politique

Contre beaucoup d’attentes, la star de télévision américaine a déclaré ne pas être intéressée par le poste de présidente des États-Unis.

 

L’annonce aura résonné comme celle d’un faux espoir pour beaucoup de stars. Après son passage très remarqué lors de la dernière cérémonie des Golden Globes, beaucoup avaient émis le souhait qu’Oprah Winfrey s’engage dans la course à la Maison Blanche. Parmi eux, l’actrice Meryl Streep ou encore Stedman Graham, un proche de la star prétendue future présidente des États-Unis.

Lire aussi > Oprah Winfrey, première présidente des États-Unis en 2020 ?

Mais ce jeudi 25 janvier, la star de la télévision américaine Oprah Winfrey a mis fin aux rumeurs sur sa candidature à l’élection présidentielle de 2020. « Ce n’est pas pour moi, ça ne m’intéresse pas », a-t-elle affirmé dans le magazine InStyle.

« Ce n’est pas dans mon ADN »

Les spéculations quant à une potentielle candidature de l’animatrice et productrice avaient surgi dans la foulée de son discours prononcé aux Golden Globes, le 7 janvier. Après avoir reçu un prix pour l’ensemble de sa carrière, elle avait suscité l’admiration de l’assistance en évoquant notamment le rôle des femmes dans la société.

Lire aussi > 5 choses que vous ne saviez probablement pas sur Oprah Winfrey

« Je me suis toujours fait confiance pour savoir ce que je pouvais faire et ce que je ne pouvais pas. Et (l’élection présidentielle) n’est pas quelque chose qui m’intéresse. Ce n’est pas dans mon ADN. »

– Avec Belga

CIM Internet