Netanyahu annonce la création d’un comité israélo-américain pour discuter des colonies

Netanyahu annonce la création d’un comité israélo-américain pour discuter des colonies

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. | © BELGA/Remi OCHLIK/IP3

Politique

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé le 19 février 2017, la création d’un comité israélo-américain pour débattre des colonies israéliennes dans les Territoires palestiniens occupés, quelques jours après sa rencontre avec le président américain Donald Trump.

 

« Nous avons convenu de la formation de comités conjoints pour améliorer les relations entre Israël et les États-Unis (…) dans un domaine sur lequel nous n’étions pas tombés d’accord jusqu’alors: je veux dire, bien évidemment, les colonies de Judée-Samarie », le nom donné par les Israéliens à la Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 1967 par l’armée israélienne, a-t-il dit devant la presse lors du conseil hebdomadaire des ministres.

> Lire aussi : Trump – Netanyahu : l’entente chaleureuse

« Je pense que la question des colonies n’est pas au cœur du conflit »

Mercredi, lors de leur rencontre à la Maison Blanche, M. Trump avait demandé à M. Netanyahu de faire preuve de « retenue pour un moment » alors que les autorités israéliennes ont récemment multiplié les annonces de construction de milliers de nouveaux logements pour des colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la Ville sainte occupée et annexée par Israël.
« Je pense que la question des colonies n’est pas au cœur du conflit », avait répondu M. Netanyahu, expliquant que cette question « doit être réglée dans le contexte des négociations de paix ».
Le Parlement israélien a récemment adopté une loi sans précédent permettant à Israël de s’approprier des centaines d’hectares de terres en Cisjordanie occupée.
L’ancienne administration américaine, sous Barack Obama, condamnait la colonisation, de même que l’ONU et l’Union européenne qui la considère comme illégale.

 

(Avec Belga)

CIM Internet