Paris Match Belgique

Candace Owens, l’Afro-Américaine qui milite pour Trump

Candace Owens lors d'une conférence pro-conservateur. | © FLICKR / GAGE SKIDMORE

Politique

La nouvelle étoile montante des conservateurs américains, âgée de seulement 28 ans, soutient avec vigueur la politique de Donald Trump et se positionne comme une militante anti-démocrate et anti-raciste.

Elle possède un petit air de Condoleeza Rice, l’ancienne conseillère à la sécurité de George W. Bush et pionnière d’une génération Afro-Américaine pro-parti conservateur. Candace Owens, 28 ans, fervente supportrice du président américain, veut attirer la communauté noire américaine dans le camp de Trump. Depuis l’année dernière, cette activiste mène une bataille idéologique sur les réseaux sociaux et dans les médias américains en exhortant l’électorat noir à « se libérer de l’esclavage mental » qui le conduit, selon elle, à soutenir le Parti démocrate les yeux fermés. Depuis l’adoption des lois sur les droits civiques sous les mandats des présidents démocrates John F. Kennedy et Lyndon B. Johnson, qui mirent fin à la ségrégation raciale dans les années 1960, 9 Noirs américains sur 10 votent pour le Democratic Party.


Lire aussi > Quand Bill Gates raconte des anecdotes surréalistes sur Donald Trump  

Elle explique dans une vidéo vue plus de 350 000 fois, intituléePetit guide pour s’évader de la plantation démocrate et qui fait référence à la période esclavagiste, comment les Afros-Américains doivent se distancier du Parti démocrate.

Une critique virulente d’Obama

Ancienne journaliste pour Vogue, youtubeuse suivie par plus de 200 000 abonnés, la jeune femme s’est vue ouvrir les portes de Fox News et y fait désormais office de commentatrice politique. Hyper-active sur Twitter, elle y fait un tabac avec son compte @RealCandaceO., qui fait évidemment référence à son président, qu’elle qualifie d’ailleurs de « plus grand président de tous les temps », précisant même qu’il s’agit d‘« un fait incontestable, pas une opinion ». Candace Owens est aussi une critique virulente de l’ère Obama, qu’elle qualifie de « prolongation de l’esclavagisme » en mettant en cause l’ObamaCare, grande réforme du système de santé américain voulue par l’ancien président.

« Nous sommes au commencement d’une révolution culturelle », estime-t-elle. « Si seulement 5 % du vote noir bascule côté conservateur, alors les liberals [les démocrates] seront en mauvaise posture. Et si la proportion monte à 25 %, alors ils sont morts ». Et elle ajoute : « J’ai vu des libéraux noirs devenir conservateurs mais je n’ai jamais vu un conservateur noir devenir libéral ».

Lire aussi > Selon les experts, Trump répète les erreurs qui ont mené à la Grande Dépression 

Un soutien non négligeable pour Trump

Donald Trump, empêtré dans le scandale russo-éléctoral et tenté par l’auto-absolution, ne peut être que ravi des soutiens de la communauté Afro-Américaine comme ceux de Candace Owens ou du rappeur Kanye West, lui aussi d’ailleurs charmé par la militante pro-conservateur. « J’adore la façon dont Candace Owens pense », a-t-il tweeté en avril.

“We’re still the kids we used to be”.

Une publication partagée par Candace Owens (@realcandaceowens) le


Trump se souvient qu’aux élections de 2016 moins de 10 % du vote noir lui avait été acquis. Un coup de pouce d’une militante comme Owens ne le laisse donc évidemment pas indifférent. Il tweetait il y a tout juste un mois : «Elle [Candace Owens] représente un groupe en pleine croissance de penseurs avisés qu’il faut suivre et écouter ».

CIM Internet