Paris Match Belgique

Pourquoi le sommet Trump-Kim se tient-il à Singapour ?

Donald Trump arrivant à la base aérienne de Paya Lebar, à Singapour, ce dimanche 11 juin. | © AFP PHOTO / SAUL LOEB

Politique

Donald Trump et Kim Jong-Un sont arrivés ce dimanche pour un sommet historique à Singapour, ville-Etat qui n’a pas été choisie au hasard pour accueillir la rencontre.

Il s’agira d’une première rencontre entre un président américain en exercice et un dirigeant nord-coréen. Donald Trump et Kim Jong-Un sont tous deux présents à Singapour et prêts à se serrer la main mardi. La ville-Etat, lien entre l’Est et l’Ouest, est en effervessence pour accueillir la photo historique.

Un endroit ultra sécurisé

Si la cité a obtenu les faveurs des deux dirigeants, c’est parce qu’elle est un terrain neutre. Son gouvernement a de bonnes relations avec les Etats-Unis ainsi qu’avec la Corée du Nord, mais c’est aussi un endroit très sécurisé : son régime autoritaire contrôle strictement les médias et les rassemblements publics. La sécurité a également été renforcée. De quoi éviter tout risque de rassemblement intempestif. Autre atout : Singapour est suffisamment proche de la Corée du Nord pour permettre à Kim Jong Un de se rendre au sommet avec un avion vieillissant de sa flotte d’époque soviétique.

Lire aussi > Corée : l’incroyable rapprochement 

Des patrouilles armées quadrillent la ville-État de Singapour, sous haute tension, à 24h d’un sommet historique. © ADEK BERRY / AFP

La rencontre pourrait se prolonger

La rencontre historique entre Donald Trump et Kim Jong Un, encore inenvisageable il y a quelques semaines, devrait donner lieu à des images spectaculaires. Pour le reste, c’est l’inconnu. Les diplomates des deux pays ont préparé l’ordre du jour d’un sommet prévu sur une journée mais la rencontre pourrait se prolonger, selon le chef de la diplomatie américaine. Tout dépendra des discussions entre « l’Américain gâteux » et le « chiot malade » comme l’un et l’autre s’étaient surnommés ces derniers mois.

L’arsenal nucléaire nord-coréen sera au cœur des discussions entre Donald Trump et Kim Jong Un, dont l’issue s’annonce incertaine après des décennies de tensions entre leurs deux pays. Invité à dire comment il envisage son tête-à-tête inédit de mardi, il a seulement répondu « très bien ».

Lire aussi > Le G7 vire au fiasco avec un tweet de Donald Trump qui torpille l’accord final

Le gros point d’interrogation concerne l’issue de ce tête-à-tête que le monde entier observera au microscope. Washington réclame une dénucléarisation « complète, vérifiable et irréversible » de la Corée du Nord. Pyongyang s’est déclaré favorable à une dénucléarisation de la péninsule, mais cette formule très vague laisse la place à d’innombrables interprétations.

CIM Internet