Paris Match Belgique

États-Unis : Des enfants migrants forcés de réciter le serment d’allégeance

Un rituel auquel ces enfants, séparés de leurs parents, doivent se plier tous les matins.

Politique

Le Washington Post a dévoilé les coulisses du plus grand centre pour enfants migrants du pays situé au Texas.

On le surnomme Casa Padre. À Brownsville, au Texas, un ancien supermarché Walmart est devenu un centre d’accueil pour migrants mineurs. Le plus grand de tout le pays. Sans leurs parents, ces 1500 enfants – surtout des garçons – seraient contraints de se plier au patriotisme américain.

"C'est une question de respect"

Selon le Washington Post, un rituel rythme leurs matins : ils doivent réciter le Pledge of Allegiance (serment d’allégeance, ndlr). En anglais. Et ce alors que beaucoup de ces enfants ne maîtrisent pas la langue. « On leur dit que c’est une question de respect », a confié une employée de Casa Padre sous couvert d’anonymat, craignant pour son poste.

Lire aussi > Une vidéo d'enfants migrants dans une cage scandalise l'Amérique (vidéo)

Dans ce symbole de la politique « tolérance zéro » de Donald Trump, ces mineurs ne passeraient que deux heures par jour à l’air libre. Samedi 23 juin, CNN a annoncé qu'un adolescent de 15 ans avait pris la fuite.

CIM Internet