Paris Match Belgique

Melania Trump à Bruxelles : Le retour de son sosie ?

Melania Trump (ou son sosie) à Bruxelles, le 10 juillet 2018. | © BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

Politique

Ce mardi, la venue de la First Lady à Bruxelles en compagnie du président américain a relancé les rumeurs passées sur le sosie soupçonné de Melania Trump.

 

Souvenez-vous, c’était en octobre de l’an dernier. Lunettes noires sur le nez, visage impassible, Melania avait éveillé plus d’un soupçon en s’affichant au côté de son mari, sous une apparence jugée plutôt étrange.

Il aura suffi d’un tweet pour déclencher la vague de rumeurs : Melania Trump emploierait un sosie lors de certaines apparitions publiques et autres événements officiels. À l’époque, la vidéo qui tentait de le prouver a rapidement convaincu les internautes qui se sont lancés à la recherche d’autres preuves irréfutables. En vain.

Melania et Donald Trump à Bruxelles, le 10 juillet 2018. © BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

« Ce n’est pas elle ! »

Le double de Melania : théorie du complot ou triste réalité ? Depuis plus d’un an, la question demeurait suspendue. Mais la venue de la First Lady à Bruxelles ce mardi, à l’occasion du sommet de l’Otan, a relancé les rumeurs oubliées. À la sortie de l’avion présidentiel et au côté de Donald Trump, Melania est apparue comme d’habitude : le trench impeccable, la coiffure soignée et l’élégance désinvolte. Avec un détail qui a néanmoins titillé les internautes : la forme de son visage.

Lire aussi > Melania Trump, la revanche de la femme blessée

Pour beaucoup, la Première dame des États-Unis aurait (une nouvelle fois) eu recours à un sosie, cette fois-ci pour accompagner son mari dans la capitale belge. Comme le font remarquer les commentaires postés sur Twitter, Melania a les traits tirés, le nez déformé ainsi qu’une couleur de cheveux différente. « Ce n’est pas elle ! », estime-t-on sur le réseau social. « Quelqu’un a vu Melania descendre de l’avion avec Trump à Bruxelles aujourd’hui ? On ne dirait pas elle du tout. Soit c’était un double, soit elle s’est fait faire un mega rembourrage. Son visage a l’air gros et rond », écrit un internaute. « Peut-être avait-elle peur de voyager en dehors des États-Unis (…) surtout avec la situation d’immigration actuelle dans le pays », renchérit une autre. « Regardez bien la forme de son visage et la couleur de ses cheveux. Je pense que c’est un double. Que quelqu’un résolve cette affaire, s’il vous plaît », réclame un dernier.

Un « fake » déjà vu

Si l’on attend toujours la confirmation de cette potentielle manigance (à laquelle de nombreuses personnalités ont déjà eu recours), d’autres continuent de dénoncer une controverse stérile issue de la grande théorie du complot. Un « fake », selon le site américain Buzzfeed, qui daterait d’ailleurs de l’ère Clinton quand en 2016, Hillary fut accusée de la même tromperie. Quant à déceler le vrai du faux de l’histoire, on laissera chacun juger par soi-même.

CIM Internet