Paris Match Belgique

Donald Trump prévient l’Iran : « Ne menacez plus jamais les États-Unis »

trump

Melania et Donald Trump, le 22 juillet. | © AFP PHOTO / Nicholas Kamm

Politique

Le président américain a averti dimanche de ne « plus jamais menacer les États-Unis », réagissant ainsi aux propos du dirigeant iranien, Hassan Rohani, qui l’avait appelé à « ne pas tirer les moustaches du tigre ».

Dimanche 22 juillet, heure américaine, Donald Trump a vivement réagi au sujet de l’Iran sur Twitter. Le président américain a averti son homologue iranien, Hassan Rohani, de ne « plus jamais menacer les Etats-Unis » sous peine de « conséquences telles que peu au cours de l’Histoire en ont connues« .

« Nous ne sommes plus un pays qui supporte vos paroles démentes de violence et de mort. Faites attention ! », a-t-il écrit en majuscules dans son tweet adressé directement au président iranien.

« La mère de toutes les guerres »

Donald Trump réagissait ainsi aux propos du dirigeant iranien à l’égard du pays de l’oncle Sam. Hassan Rohani avait appelé le président américain à « ne pas tirer les moustaches du tigre« , prévenant qu’un conflit avec l’Iran serait la « mère de toutes les guerres« . Depuis son rapprochement avec la Corée du Nord, le président américain a fait de l’Iran sa nouvelle cible.

Lire aussi > Charles Michel : « Donald Trump a échoué dans sa volonté de nous désunir »

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a également prévenu l’Iran que les États-Unis n’ont « pas peur » de sanctionner « au plus haut niveau » le régime de Téhéran, accusé d’être « un cauchemar pour le peuple iranien« . Sur Twitter, le bras droit de Donald Trump a publié une série d’images pour appuyer ses propos : « L’idéologie du régime iranien a conduit les Iraniens à être en colère, ils ne peuvent pas aller l’Iran un pays ‘normal’. Une constitution qui maintient la destruction de son voisin n’est pas normale. La torture de son peuple n’est pas normale. Être le principal sponsor du terrorisme n’est pas normal« .

Mots-clés:
Donald Trump Iran menace
CIM Internet