Paris Match Belgique

#NotInMyName : Quand 600 personnes dénoncent le centre fermé pour familles

notinmyname

Ce 15 août, jour férié, 600 personnes ont manifesté contre l'enfermement des enfants et la construction de nouveaux centres fermés. | © BELGA PHOTO NILS QUINTELIER

Politique

« On n’enferme pas un enfant ». Environ 600 personnes ont répondu à l’appel du collectif #NotInMyName mercredi après-midi pour dénoncer le centre fermé pour familles à Steenokkezeel.

 

Quelque 600 personnes se sont rassemblées autour de Manneken Pis mercredi après-midi à Bruxelles pour protester contre l’enfermement d’une première famille dans l’une des nouvelles unités familiales du centre fermé 127bis à Steenokkerzeel. Organisée par le collectif #NotInMyName, l’action était symbolique car, selon l’organisation, Manneken Pis est le seul enfant qui peut se trouver derrière des barreaux en Belgique.

Lire aussi > « On n’enferme pas un enfant. Point » : Plus de 100 associations s’unissent contre la construction d’un centre fermé pour familles

Après l’entrée en vigueur de l’arrêté royal permettant la détention de familles avec enfants, le samedi 11 août, il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir ce que redoutaient les organisations des défenses de droits des migrants et des droits de l’homme se produire. Mardi, la première famille est arrivée dans le nouveau centre fermé, adjacent au 127bis, à Steenokkerzeel. Selon les informations de nos confrères de La Libre, il s’agit d’une famille de nationalité serbe et de ses quatre enfants, respectivement nés en 2012, 2013, 2014 et 2017. D’autres familles devraient les suivre dans les semaines à venir.

« On n’enferme pas un enfant »

Les manifestants ont exprimé leur solidarité avec la famille serbe et leur mécontentement vis-à-vis de la politique du gouvernement fédéral. « On n’enferme pas un enfant’, ont-ils notamment scandé. « Rien ne justifie la détention de personnes, et certainement pas de mineurs », ajoute un porte-parole du collectif organisateur. « C’est pourquoi nous nous mobilisons, pour que cette mesure ne passe pas inaperçue en plein été ».

Avec Belga

CIM Internet