Paris Match Belgique

Plus de 140 artistes appellent à boycotter l’Eurovision en Israël

israel eurovision petition

La gagnante Netta Barzilai sur scène, le 12 mai à Lisbonne. | © Dpa / Jörg Carstensen.

Politique

D’autres événements culturels ont déjà été annulés suite à des appels au boycott. En cause : les violations des droits de l’homme commises par l’État israélien.

Après la victoire en mai dernier de l’israélienne Netta Barzilai, son pays se prépare à accueillir la 64ème édition de l’Eurovision en mai 2019. Une décision loin de faire l’unanimité. Plus de 140 artistes internationaux ont appelé, dans une lettre publiée dans The Guardian le vendredi 7 septembre, à boycotter le concours de chant, soutenant « l’appel sincère des artistes palestiniens ».

Lire aussi > Eurovision 2018 : La gagnante accusée de plagiat

Les évènements du 14 mai en question

Parmi les signataires, on trouve notamment les réalisateurs anglais Ken Loach et Mike Leigh, l’actrice Alia Shawkat, Roger Waters, membre fondateur du groupe Pink Floyd, Yann Martel ou encore le français Alain Guiraudie. Dans la tribune, tous rappellent les évènements du 14 mai dernier où plusieurs Palestiniens furent tués entre Israël et la bande de Gaza lors de protestations contre l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem. Un événement qui avait suivi de très près la finale du grand concours musical.

Des fans accueillent la gagnante de l’Eurovision, Netta Barzilai, le 14 mai à Tel Aviv. Quasi au même moment, 52 Palestiniens perdaient la vie entre la bande de Gaza et Israël. © AFP PHOTO / JACK GUEZ.

Lire aussi > Qui est Netta Barzilai, la gagnante israélienne de l’Eurovision 2018 ?

Pour les signataires de la lettre, « tant que les Palestiniens ne pourront pas jouir de la liberté, de la justice et de l’égalité des droits, il ne devrait pas y avoir d’affaire avec l’État qui leur refuse leurs droits fondamentaux. » Tous ces artistes estiment que le pays doit être boycotté tant qu’il « continue ses graves violations des droits de l’homme ». Plusieurs évènements, comme le concert de la chanteuse Lana Del Rey en août dernier ou le match amical Israël – Argentine, qui devait se tenir à Jérusalem en juin, avaient déjà été annulés suite à des appels au boycott.

CIM Internet