Paris Match Belgique

Comme Hillary Clinton, Mike Pence utilisait lui aussi une adresse e-mail privée

Mike Pence avait vivement attaqué Hillary Clinton lorsque l'affaire de ses e-mails personnels avait éclaté. | © Olivier Douliery/Consolidated/dpa

Politique

Tel est pris qui croyait prendre : celui qui avait violemment attaqué Hillary Clinton pendant la campagne présidentielle pour avoir envoyé des e-mails professionnels avec une adresse personnelle, se serait rendu coupable des mêmes faits alors qu’il était encore gouverneur.

Le vice-président américain Mike Pence a utilisé son adresse e-mail privée à des fins professionnelles alors qu’il était gouverneur de l’Indiana, révèle vendredi le quotidien local The Indianapolis Star. Il aurait notamment échangé des courriels à propos de la sécurité intérieure et aurait même été piraté l’été dernier. Ces courriels envoyés via son compte personnel AOL montrent comment Mike Pence a communiqué avec des conseillers en sécurité intérieure à propos notamment de l’arrestation de plusieurs personnes visées par des enquêtes pour terrorisme.

Pendant la campagne électorale en 2016, le co-listier de Donald Trump s’était montré particulièrement virulent à l’encontre de la rivale démocrate Hillary Clinton, impliquée dans une affaire d’e-mails professionnels envoyés via sa messagerie privée alors qu’elle était secrétaire d’Etat.

.@realDonaldTrump and I commend the FBI for reopening an investigation into Clinton’s personal email server because no one is above the law.

— Mike Pence (@mike_pence) 28 octobre 2016


« Donald Trump et moi-même recommandons au FBI de réouvrir une enquête à propos du serveur e-mail personnel de Clinton parce que personne n’est au-dessus de la loi », avait commenté sur Twitter le bras droit du candidat républicain d’alors.

Les experts en cyber-sécurité se demandent à présent si ce genre d’informations confidentielles a pu être intercepté par des hackeurs. Le quotidien révèle également que le compte en question a bien été piraté l’été dernier. « Comme de précédents gouverneurs, pendant son mandat de gouverneur de l’Indiana, Mike Pence a gardé un compte de messagerie public et un compte de messagerie privée », ont déclaré les équipes du vice-président dans un communiqué. Le porte-parole du vice-président a pour sa part qualifié ces allégations d’« absurdes ».

Avec Belga

CIM Internet