Paris Match Belgique

Une figure de « Bring Back Our Girls » candidate à la présidence au Nigéria

Obiageli Ezekwesili

Obiageli Ezekwesili, lorsqu'elle était vice-présidente de la région Afrique pour la Banque Mondiale. | © BELGA/AFP

Politique

Co-fondatrice de « Bring Back Our Girls » et farouche opposante à la corruption, Obiageli Ezekwesil a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle au Nigeria.

À 55 ans, Obiageli Ezekwesil se lance dans la course à la présidence au Nigéria. Cette femme politique est principalement connue pour être à l’initiative du mouvement « Bring Back Our Girls ». Ce mouvement avait été lancé en 2014 après l’enlèvement de 270 lycéennes par les islamistes de Boko Haram, dans le sud du Nigéria.

Lire aussi > Enlevées par Boko Haram, ces lycéennes « refusent » de rentrer chez elles

« Nous sommes résolus. Nous allons rester debout jusqu’à ce que les mesures nécessaires soient prises pour récupérer et sauver les filles de Chibok. Elles doivent être raménes vivantes » avait-elle lancé en 2017. Cet appel avait eu un écho planétaire et avait été relayé par de nombreuses personnalités.

Une solide expérience politique

Au Nigéria, Obiageli Ezekwesil est aussi connue pour avoir été membre du gouvernement de 2000 à 2007. Elle a par la suite occupé le poste de vice-présidente pour l’Afrique à la Banque mondiale jusqu’en 2012. Cofondatrice de l’ONG Transparency International, elle était en lice pour le Prix Nobel de la Paix 2018 pour son engagement en faveur de la lutte contre la corruption.

Lire aussi > « This is Nigeria » : Après l’Amérique de Childish Gambino, un rappeur nigérian dépeint les problèmes de son pays

Si sa capacité de mobilisation est immense, Obiageli Ezekwesi n’a pour l’instant pas encore précisé avec quel groupe politique elle comptait se présenter. L’élection doit avoir lieu en février prochain.

CIM Internet