Paris Match Belgique

L’épouse de Mike Pence soutient un candidat qui veut emprisonner les homosexuels

mike pence femme homosexuels

Karen et Mike Pence en juin 2018. | © AFP / Sergio LIMA.

Politique

La femme du vice-président américain, Karen Pence, a soutenu la semaine dernière un candidat républicain qui s’est déjà déclaré nostalgique du temps où l’homosexualité était illégale.

Karen pence, la femme du vice-président américain Mike Pence, a encore montré la semaine dernière qu’une partie de l’Amérique ne tourne pas rond du tout. La « second lady » a en effet milité pour le candidat républicain Mike Harris lors de l’un de ses meetings de campagne. Mike Harris, qui est en campagne pour un poste de sénateur en Caroline du Nord, est connu pour avoir notamment déploré que l’homosexualité n’était plus criminalisée aux États-Unis.

Lire aussi > Comment Donald Trump a trahi la communauté LGBT

« Je suis ici parce que cette bataille est cruciale. Le chemin vers la majorité passe directement par la Caroline du Nord. Ce siège est primordial pour préserver la majorité au Congrès », a-t-elle scandé lors du meeting avant d’ajouter : « Nous avons besoin d’hommes comme Mike Harris au Congrès pour que le pays continue d’avancer ».

Retour en arrière

Mike Harris est connu pour avoir exprimé à plusieurs reprises des opinions anti-LGBT+. En août dernier, une vidéo datant de 2015 avait fait surface où l’on peut voir le candidat pointer la « décadence morale du pays » ces dernières années en faisant directement référence au fait que l’homosexualité n’était plus illégale.

« Au cours d’une seule génération nous avons vu notre nation abandonner le mariage d’une vie pour un taux de divorce dépassant les 50%. Nous sommes aussi passé d’une nation qui auparavant criminalisait l’homosexualité pour voir maintenant le christianisme criminalisé », tance notamment le candidat républicain.

Pire encore, Mike Harris est soutenu par le « Family Research Council », groupe activiste chrétien qui dénonce l’ouverture des droits aux personnes issus de la communauté LGBT+, qui selon lui serait en réalité une manoeuvre pour « reconnaître les pédophiles comme les prophètes d’un nouvel ordre sexuel ».

Mike Pence, l’atout très conservateur de Trump

Mike Pence lui même est connu pour ses positions très conservatrices. Il avait proposé une loi en 2000 afin de supprimer les aides destinées à la lutte contre le VIH, pour les reverser à des programmes de thérapies dites « de conversion », qui visent à faire « revenir » des personnes homosexuelles vers l’hétérosexualité. Il avait également signé, lorsqu’il était gouverneur de l’Indiana, un texte autorisant les entreprises à discriminer leurs clients selon leur orientation sexuelle, au nom de la « liberté religieuse ».

Lire aussi > Les larmes de Justin Trudeau présentant des excuses historiques à la communauté LGBTQ

Les derniers sondages concernant la bataille entre Mike Harris et son opposant démocrate Dan McCready les montrent au coude à coude dans la lutte pour le neuvième district de Caroline du Nord.

CIM Internet