La nouvelle tenue de Melania Trump qui met le feu aux poudres

La nouvelle tenue de Melania Trump qui met le feu aux poudres

melania trump

Melania Trump aurait-elle (une fois de plus) utilisé sa garde-robe pour mettre son mari dans l'embarras ? | © Brendan Smialowski / AFP

Politique

Pour leur grand repas de Thanksgiving, l’épouse de Donald Trump n’a pas choisi n’importe quelle tenue…

 

La garde-robe de Melania a encore frappée. Cinq mois après s’être affichée avec la veste « I really don’t care, do u ? » alors qu’elle se rendait dans un centre de détention d’enfants à la frontière mexicaine, la First lady laisse à nouveau planer le doute sur son choix vestimentaire.

À l’occasion des traditionnelles festivités de Thanksgiving, que le couple présidentiel américain a célébré dans son luxueux resort de Mar-a-Lago à Palm Beach en Floride, Melania Trump n’a pas choisi n’importe quelle tenue pour le repas festif prévu jeudi 22 novembre.

Le président américain Donald Trump et son épouse Melania, dans le resort à Palm-Beach, le jeudi 22 novembre 2018. © MANDEL NGAN / AFP) / ALTERNATIVE CROP

Dérapage vestimentaire

Sobre et élégante, la robe noire portée par l’épouse du président américain avait tout pour plaire. Si seulement elle n’avait pas été signée Dolce & Gabbana. Certes, on peut supposer que la première dame des États-Unis n’était pas au courant de la polémique suscitée par la maison de luxe italienne, accusée de racisme après une campagne publicitaire limite partagée sur les réseaux sociaux. Quoique, ça paraisse gros…

Lire aussi > La mode, l’arme fatale de Melania Trump contre son président de mari

À l’heure où la célèbre marque continue d’être la cible de violentes critiques dans le monde entier, le choix vestimentaire de Melania est apparu déplacé et particulièrement maladroit. Sur la toile, certains y ont vu comme un soutien déguisé aux deux créateurs, Domenico Dolce et Stefano Gabbana, actuellement victimes d’un boycott généralisé. D’autres sont allés jusqu’à accuser la fashion First Lady de racisme. Un dérapage vestimentaire qui n’est pas sans rappeler le mois d’octobre dernier, quand Melania Trump s’est affichée en plein safari africain portant un casque colonial blanc avant d’essuyer une nouvelle salve de critiques.

Melania Trump aurait-elle (une fois de plus) utilisé sa garde-robe pour mettre son mari dans l’embarras ? Le mystère reste entier.

CIM Internet