Femmes les plus puissantes du monde : Qui peut détrôner Angela Merkel ?

Femmes les plus puissantes du monde : Qui peut détrôner Angela Merkel ?

Angela Merkel

Angela Merkel. | © Bernd von Jutrczenka/dpa

Politique

Niemand. Personne.

Le magazine économique américain Forbes a érigé mercredi pour la huitième fois consécutive la chancelière allemande Angela Merkel au rang de femme la plus puissante du monde. L’opinion publique se demande à présent qui la détrônera et ce qu’il adviendra si la chrétienne démocrate n’est plus au pouvoir.

La Première ministre Theresa May truste la deuxième place du classement comme en 2017. Suivent la directrice du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde et la PDG du constructeur automobile américain General Motors, Mary Barra. Abigail Johnson, directrice du géant financier américain Fidelity, clôt ce top 5.

forbes powerful women
Capture d’écran © Forbes.com

Ivanka Trump, loin derrière

Forbes établit son classement en tenant compte de la fortune, de la présence médiatique et de l’influence des personnalités féminines. La femme la plus jeune à y apparaître n’est autre que la chanteuse américaine Taylor Swift, à la 68e place. Ivanka Trump, la fille du locataire de la Maison Blanche, avait fait son entrée dans le classement l’année dernière. En 2018, elle chute de la 19e à la 24e place.

Lire aussi > La reine de l’arnaque qui se faisait passer pour les femmes les plus puissantes d’Hollywood

Parmi les têtes connues, citons également Oprah Winfrey en 20e position, juste avant la reine Elisabeth II (en 23e). Plus loin, on retrouve la rédactrice en chef du magazine Vogue Anna Wintour (48), la chanteuse Beyoncé Knowles (50), la productrice américaine de la société Lucasfilm Kathleen Kennedy (71) et la tennis woman Serena Williams (79). Reste toujours à savoir laquelle finira un jour par détrôner la toute puissante chancelière allemande.

 

Avec Belga

CIM Internet