« Glaçant », « Effrayant »…La vidéo de lycéens arrêtés agenouillés indigne les politiques français

« Glaçant », « Effrayant »…La vidéo de lycéens arrêtés agenouillés indigne les politiques français

lycéens mantes-la-jolie

Interpellation de dizaines de lycéens à proximité du lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie (Yvelines), le 6 décembre. | © Céline AGNIEL / AFP

Politique

Des images de dizaines de lycéens alignés à genoux et les mains sur la tête après leur arrestation par des policiers à Mantes-la-Jolie jeudi suscite l’indignation sur les réseaux sociaux. 

D’après un artice de Paris Match France de La Rédaction. 

Environ 280 lycées et collèges en France ont été de nouveau perturbés jeudi, dont 45 bloqués, par des élèves et plusieurs incidents ont été recensés, conduisant à plus de 700 interpellations au total. Dans les Yvelines, 153 personnes ont été interpellées à Mantes-La-Jolie, selon le procureur de la République de Versailles Vincent Lesclous, essentiellement devant le lycée Saint-Exupéry, pour « participation à un attroupement armé » après des heurts et dégradations a indiqué à l’AFP le commissaire de la ville, assurant vouloir ainsi « interrompre un processus incontrôlé ». Des incidents ont éclaté jeudi à proximité de l’établissement, où deux voitures ont été incendiées et où des heurts ont éclaté avec la police.

Des images de ces interpellations ont été relayées par les réseaux sociaux. On y voit une dizaine de jeunes les mains entravées dans le dos ou sur la tête, à genoux ou assis au sol rassemblés dans le jardin d’un pavillon et dans une maison associative par quelque 70 policiers mobilisés pour cette opération, a constaté une journaliste de l’AFP. « Voilà une classe qui se tient sage », déclare l’homme qui filme la scène.

De nombreux politiques ont dénoncé le traitement réservé aux jeunes arrêtés sur les réseaux sociaux. « Effrayant. Et inacceptable d’un point de vue humain et démocratique », a dénoncé la députée France Insoumise Clémentine Autain. Benoît Hamon juge lui le contenu de la vidéo « glaçant » et « inadmissible ». « Cela n’est pas la République. La jeunesse Française humiliée. Mais que cherche le pouvoir sinon la colère en retour? ». « Que penser d’un pouvoir qui traite ainsi sa jeunesse? Qu’il ne tient que par la force des matraques. Qu’il n a plus d’avenir. Qu’il est à l’agonie », s’est insurgé quant à lui le député FI François Ruffin alors que l’ancienne ministre de l’Égalité des territoires et du Logement Cécile Duflot, désormais directrice générale d’Oxfam France, juge la séquence « intolérable ».

Mots-clés:
France police lycée
CIM Internet