Paris Match Belgique

Trump est « une horrible personne », selon le nouveau secrétaire général de la Maison Blanche

trump

Mick Mulvaney vient d'être nommé secrétaire général de la Maison-Blanche par intérim. | © Brendan Smialowski / AFP

Politique

À peine nommé nouveau secrétaire général de la Maison Blanche par intérim le 14 décembre, Mick Mulvaney voit ressortir dans les médias une vidéo qui montrait son dédain pour Donald Trump, peu avant son élection.

Les candidats ne se bousculaient pas pour succéder au général John Kelly et pour diriger une Maison Blanche que l’on dit « ingérable », selon nos confrères de La Libre. Vendredi soir, Donald Trump a pourtant trouvé le nouveau secrétaire général de la Maison Blanche par intérim : Mick Mulvaney, ancien membre du Congrès républicain. Celui qui était directeur du Budget fédéral avant sa nomination aurait emporté le soutien de Donald Trump en l’assurant que, s’il venait à occuper le poste de « chief of staff » de la Maison Blanche, un poste à la fois prestigieux et ingrat, il dirigerait le « staff », mais pas le président.

Lire aussi > Trump réclame son mur, le ton monte dans le Bureau ovale

Mais Mick Mulvaney n’a pas dû attendre longtemps avant de voir l’une de ses précédentes critiques à l’égard du président américain refaire surface. « Oui, je soutiens Donald Trump. Je le fais avec le plus d’enthousiasme possible, compte tenu du fait que je pense que c’est une personne horrible », déclarait Mick Mulvaney dans cette vidéo, retrouvée par The Guardian, peu de temps avant son élection. Concernant son adversaire, Hillary Clinton, il précise toutefois que « le choix de l’autre côté est tout aussi mauvais ».

Un soutien qui « n’a jamais faibli »

Le Républicain a fait ce commentaire lors d’un débat avec un challenger démocrate en Caroline du Sud. Selon sa porte-parole au Bureau de la gestion et du budget, ces remarques sont « anciennes » et ont été faites avant sa rencontre avec Trump. « Mick Mulvaney a soutenu le candidat Trump pendant les élections, et son soutien au président Trump n’a jamais faibli lorsqu’il était au service de l’administration. Il aime et respecte le président et il aime travailler pour lui », a continué Meghan Burris. Plus important encore, elle ajouté que « Mulvaney croit en notre président – parce qu’il travaille chaque jour pour aider des millions d’Américains et prend la défense de notre grand pays ». C’est déjà le troisième « chief of staff » pour le président américain, un peu plus de deux ans après son élection. Reste à savoir si la fonction provisoire de Mick Mulvaney deviendra définitive.

CIM Internet