Verdict : Le Roi charge le gouvernement de l’expédition des affaires courantes

Charles Michel démission

Le Président de la Chambre des représentants et le Premier ministre informeront respectivement, à intervalles réguliers, le Roi de l’état d’avancement des travaux. | © BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Politique

Le Roi a chargé le gouvernement d’expédier les affaires courantes jusqu’aux élections de mai, rapportent nos confrères de La Libre.

 

Suite à deux jours de consultation avec les présidents des différents partis, le Roi a reçu ce vendredi 21 décembre, en audience, le Président de la Chambre des représentants et le Premier ministre, qui avait présenté sa démission ce mardi 18 décembre. Sans surprise, il a chargé le gouvernement de l’expédition des affaires courantes jusqu’aux élections de mai, en accord avec le souhait de la majorité des partis.

Lire aussi > Crise politique : Qui veut des élections anticipées ?

Volonté politique

Lorsque Charles Michel lui a présenté sa démission ce mardi 18 décembre, le Roi a tenu sa décision en suspens. Ce vendredi matin, il a finalement accepté la démission de Charles Michel et chargé le gouvernement de l’expédition des affaires courantes, constatant une volonté politique de garantir la bonne gestion du pays jusqu’aux prochaines élections, rapporte La Libre. Il a également réitéré sa confiance envers les responsables politiques et institutions, et leur a demandé d’apporter une réponse appropriée aux défis économiques, budgétaires et internationaux, ainsi qu’aux attentes de la population, notamment sur le plan social et environnemental.

Siegfried Bracke
Siegfried Bracke arrive au Palais Royal ce vendredi 21 décembre © BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Lire aussi > Charles Michel a présenté sa démission au Roi, « qui tient sa décision en suspens »

Le Président de la Chambre des représentants et le Premier ministre informeront respectivement, à intervalles réguliers, le Roi de l’état d’avancement des travaux dans le cadre des affaires courantes.

CIM Internet