Paris Match Belgique

Colis piégé : le ministre allemand des Finances dans le viseur de l’extrême-droite grecque

En Grèce, Wolfgang Schäuble serait considéré comme l'un des principaux responsable des cures d'austérité administrées au pays surendetté depuis 2010, qui ont fait plonger le pays dans la récession. | © Flickr : Marko

Politique

Un paquet explosif a été adressé depuis la Grèce au ministre allemand des finances, Wolfgang Schäuble.

Un paquet contenant un « mélange explosif » fréquemment utilisé dans la pyrotechnie, et qui aurait pu causé des blessures « considérables », a été découvert mercredi au ministère des Finances à Berlin, a annoncé la police.

Paquet surprise

Le paquet, qui a été découvert au bureau de poste du ministère, contenait un « mélange explosif (…) fréquemment utilisé dans la production de matériel pyrotechnique », a indiqué la police berlinoise.

Ce mélange « aurait pu causer à l’ouverture du paquet des blessures considérables », selon la même source, qui a précisé que le colis était toujours en cours d’examen et que les enquêteurs tentaient également d’en déterminer la provenance.

La police avait fait évacuer le bureau de poste ainsi que ses abords lors de la découverte de ce paquet, qualifié dans un premier par les forces de l’ordre de « suspect ».

Une radiographie n’ayant pas permis de déterminer son contenu, il avait été transporté jusqu’à un site sécurisé où son contenu explosif a été mis en évidence.

Expéditeur : l’extrême-droite grecque

Le paquet visait le ministre allemand des finances, Wolfgang Schaüble, dont la politique d’austérité est souvent décriée au sein de l’Union européenne. Mercredi soir, le site du quotidien « Bild » a annoncé que le colis piégé provenait de Grèce.

Le paquet mentionnait l’adresse de l’expéditeur, celle de Adonis Georgiadis, partisan d’extrême-droite et chef de file de l’aile populiste de la Nouvelle-Démocratie (ND), le principal parti d’opposition de la droite grecque.

Selon des médias allemands, Wolfgang Schäuble a été visé car considéré en Grèce comme l’un des principaux responsable des cures d’austérité administrées au pays surendetté depuis 2010, qui l’ont fait plonger dans la récession.

CIM Internet