La réponse efficace d’Alexandria Ocasio-Cortez après la vidéo censée la moquer

La réponse efficace d’Alexandria Ocasio-Cortez après la vidéo censée la moquer

Alexandria Ocasio-Cortez

Alexandria Ocasio-Cortez, le 3 janvier 2019. | © SAUL LOEB / AFP

Politique

Censée la décrédibiliser, une vidéo d’Alexandria Ocasio-Cortez en train de danser a produit l’effet contraire. Et la benjamine du Congrès américain a répondu à cette attaque de la plus belle des manières.

Alors qu’Alexandria Ocasio-Cortez venait de faire son entrée au Congrès américain le 3 janvier, ses détracteurs ont exhumé une vieille vidéo d’elle. On peut y voir l’élue new-yorkaise, étudiante à l’époque, rejouer la scène de danse d’un film culte des années 1980, The Breakfast Club. Certains pensaient que cette vieille vidéo nuirait à son image. Raté. Car les images, devenues virales, n’ont pas entamé la popularité de la jeune femme fougueuse de 29 ans. Bien au contraire.

Lire aussi > Sexisme et racisme : Les premiers jours d’Alexandria Ocasio-Cortez au Congrès américain

Un compte Twitter anonyme tout récemment créé, et depuis supprimé, a publié la courte vidéo en l’accompagnant de la légende suivante : « Voici la communiste préférée de l’Amérique, se comportant comme la crétine qu’elle est ». Rapidement, les soutiens de la nouvelle star de l’aile gauche du parti démocrate l’ont défendue. « URGENT : une vidéo extrêmement nuisible vient de sortir et c’est… pardon, désolée, c’est juste Alexandria Ocasio-Cortez qui danse », a ironisé par exemple une internaute. Un compte Twitter a même été créé, qui fait danser la jeune élue sur de nombreuses chansons.

La principale concernée s’est, elle, d’abord félicitée de voir que ses talents en matière de danse étaient désormais connus. « Il n’est pas normal pour des responsables élus d’avoir la réputation de bien danser et je suis heureuse d’être l’une » de ceux-là, a dit Alexandria Ocasio-Cortez à une journaliste de The Hill. « Je ne suis pas surprise que des républicains puissent penser que s’amuser devrait vous disqualifier ou être illégal », a ajouté la jeune femme qui accepte de se voir décrire comme une « radicale ».

Vendredi soir, elle a répondu à cette « affaire » avec une efficacité redoutable. Sur son compte Twitter, la plus jeune jamais élue au Congrès américain a posté une vidéo d’elle effectuant quelques pas de danse devant la nouvelle plaque à son nom. « Il paraît que les républicains pensent que les femmes qui dansent sont scandaleuses. Attendez qu’ils découvrent qu’une femme élue au Congrès peut aussi danser ! Passez un bon week-end ». Un clip de 11 secondes déjà visionné plus de 13 millions de fois.

CIM Internet