Le fils aîné de Trump compare le mur souhaité par son père au mur de protection d’un zoo

Le fils aîné de Trump compare le mur souhaité par son père au mur de protection d’un zoo

Donald Trump Junior à New Delhi en février 2018. | © MONEY SHARMA / AFP)

Politique

« Les murs, ça marche » : Donald Trump Jr., le fils aîné du président américain, a comparé le mur souhaité par son père à la frontière avec le Mexique aux protections d’un zoo.

« Vous savez pourquoi vous pouvez apprécier une journée au zoo? Parce que les murs, ça marche », a écrit Donald Junior dans une story postée sur Instagram mardi soir. Ce message éphémère a été mis en ligne après la déclaration solennelle de son père à la nation américaine. Depuis le Bureau ovale, le président américain a tenté de convaincre les Américains du bienfait de son projet – controversé – de mur frontalier destiné à mettre fin à l’immigration clandestine aux Etats-Unis. « Ce soir je vous parle car nous assistons à une crise humanitaire et sécuritaire grandissante à la frontière sud », a-t-il notamment déclaré.

Lire aussi > Mur à la frontière : Donald Trump attise la peur et campe sur ses positions

Ce projet de mur est au coeur du shutdown qui paralyse partiellement l’administration fédérale américaine, le Congrès ne souhaitant pas financer les 5.7 milliards de dollars réclamés par Donald Trump. Donald Trump Jr. est connu pour ses interventions tapageuses et ses déclarations polémiques sur les réseaux sociaux.

Autre comparaison douteuse

Pendant la campagne présidentielle de 2016, il avait provoqué un tollé après un tweet comparant des bonbons empoisonnés à l’accueil des réfugiés syriens: « Si j’avais un bol de Skittles et je vous disais que trois d’entre eux allaient vous tuer, est-ce que vous en prendriez? C’est notre problème de réfugiés syriens ». Son père avait lui commencé sa campagne en traitant les immigrés mexicains de violeurs, délinquants et trafiquants de drogues.

Plus de 50.000 migrants ont été arrêtés en décembre aux frontières des Etats-Unis, dont un nombre record de famille, selon des statistiques officielles publiées mercredi en plein bras de fer autour du mur que le président Donald Trump veut ériger à la frontière sud. Le président Trump évoque une crise « sécuritaire », assurant que des criminels et des terroristes se cachent dans ces flux de migrants.

Lire aussi > Faute de mur, Donald Trump menace de fermer la frontière mexicaine

Avec Belga

Mots-clés:
mur Donald Trump Jr.
CIM Internet