Paris Match Belgique

50 Cent brûle un tee-shirt Gucci et appelle au boycott de la marque

5à cent gucci

Le rappeur en concert lors du Festival de Cannes en 2018. | © IMAGO

Politique

Accusée de racisme, la marque italienne Gucci ne trouvera plus ses vêtements sur les étagères du dressing de 50 Cent.

50 Cent ne fera plus partie des clients de Gucci. Le rappeur a annoncé un boycott de la marque de luxe après la mise en vente d’un col roulé noir dont les motifs reproduisaient une « blackface ». « Je dois me débarrasser de tout le Gucci que j’ai à la maison », a écrit l’interprète de « Get rich or die tryin' » dans la légende d’un post Instagram où on le voit brûler un tee shirt Gucci d’une valeur de 350€. « Désormais, je ne supporte plus cette marque » précise-t-il.

 

View this post on Instagram

 

I gotta get rid of all the Gucci I have at home. I’m not supporting their brand anymore. #bransoncognac #lecheminduroi #bellator

A post shared by 50 Cent (@50cent) on

En plus de cet acte symbolique, le rappeur explique dans un autre post qu’il se débarrassait de tous les vêtements de la marque de luxe qu’il possède et qu’il avait l’intention tout donner à des sans-abris.

La polémique

Le rappeur n’est pas la première célébrité à annoncer qu’il n’achèterait plus de vêtements Gucci. Avant lui, le réalisateur Spike Lee ou encore le chanteur Soulja Boy, ont fait savoir qu’ils allaient boycotter la marque italienne.

Lire aussi > Gucci taxée de racisme pour un étrange pull aux allures de blackface

Ces décisions font suite à une polémique née d’un visuel réalisé pour illustrer un pull Gucci dans le catalogue en ligne, et pour lequel la marque de luxe avait eu la bonne idée de représenter un blackface. La marque avait réagi au scandale en s’excusant. Mais ce n’est visiblement pas assez pour le rappeur américiain.

 

Mots-clés:
gucci blackface 50 cent
CIM Internet