Ces moments gênants de la visite de Mike Pence en Europe

Ces moments gênants de la visite de Mike Pence en Europe

Mike Pence

Ses discours n'ont pas eu l'accueil escompté. | © AFP

Politique

La semaine dernière Mike Pence, le vice-président américain, est venu en Europe pour assister au sommet sur la sécurité de Munich et à une conférence en Pologne sur la politique du Moyen-Orient. Plusieurs vidéos devenues virales montrent que ses discours ont été accueillis avec une froideur à laquelle il ne s’attendait pas.

Jeudi passé, Mike Pence, le vice-président américain, s’est rendu à Varsovie afin d’assister à une conférence sur la politique du Moyen-Orient. Monté sur scène pour y faire un discours, ses propos ont été accueillis de manière plutôt glaciale. Une froideur à laquelle le républicain de s’attendait pas et qui a eu l’air de le décontenancer alors qu’il semblait s’attendre à une salve d’applaudissements. « Le temps est venu pour nos partenaires européens de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien et de se joindre à nous alors que nous exerçons la pression économique et diplomatique nécessaire pour donner au peuple iranien, à la région et au monde, la paix, la sécurité et la liberté dont ils ont besoin », a-t-il déclaré au début de son discours. Après quoi, il a fait une pause pour laisser la place à une ovation qui n’est jamais venue.

Le lendemain, le vice-président s’est rendu à Munich afin d’assister à un sommet sur la sécurité. L’effet Trump a encore frappé puisqu’au moment de présenter « les salutations du 45e président des États-Unis, Donald Trump », un silence de plomb s’est de nouveau abattu sur l’assemblée.


L’administration Trump n’était décidément pas à la fête. Lors de ce même sommet, la fille du président, Ivanka Trump, était également présente et était la seule de l’assemblée à ne pas applaudir au discours de la chancelière allemande, Angela Merkel, lorsqu’elle déplorait avoir lu « que les voitures allemandes et européennes sont une menace pour la sécurité des États-Unis ».

Lire aussi > Mike Pence compare Trump à Martin Luther King

Sans se prononcer si les discours donnés par le vice-président étaient bons ou non, on ne peut que remarquer le manque d’enthousiasme avec lequel ils ont été accueilli en Europe, provoquant de nombreuses réactions du côté des internautes.

 

CIM Internet