Donald Trump, l’homme aux 22 fausses informations par jour

Donald Trump, l’homme aux 22 fausses informations par jour

fake news

Plus de 100 fausses informations en une seule journée ... | © AFP

Politique

On connaît le plaisir qu’a Donald Trump lorsqu’il s’agit de diffuser des informations pas tout à fait correctes ou d’exagérer la réalité. Le Washington post s’est penché sur ses propos. Résultat : chaque jour, il prononce environ 22 fausses informations ou approximations. 

An août dernier, nous vous annoncions que le président des États-Unis, Donald Trump, avait énoncé une moyenne de 7 fake news par jour depuis le début de son mandat. Déjà à l’époque, le Washington Post analysait scrupuleusement les dires du président. Tweet après tweet (sa spécialité pour communiquer il semblerait) et discours après discours. Au 1er août 2018, d’après les calculs du journal, Donald Trump aurait prononcé 4229 affirmations fausses ou en partie mensongères depuis le début de son mandat.

Lire aussi > Donald Trump : « Et les gagnants des fake news sont … »

Ce week-end, le Washington post a complété ses calculs et les résultats sont encore plus affolants qu’auparavant. Depuis sont investiture, il y a 776 jours maintenant, le journali a recensé 9,014 (en date du 3 mars) allégations fausses ou trompeuses. Rien que depuis le début de l’année 2019, Donald Trump totalise déjà une moyenne de 22 fausses informations par jour. Une tendance qui n’est pas aidée par ses interventions lors d’une conférence (de deux heures…) d’action politique conservatrice du 2 mars qui comportait à elle seule plus de 100 affirmations fausses ou trompeuses. De quoi exploser son quota quotidien de non-informations.

Lire aussi > Ne dites plus « fake news », mais « infox »

« La performance de Trump à la CPAC  (Conservative Political Action Conference) est emblématique de sa version de la vérité sous sa présidence – un mélange puissant de chiffres exagérés, de vanteries injustifiées et de faussetés. Son discours a aidé le 3 mars à atteindre le quatrième jour le plus chargé pour ses affirmations fausses ou trompeuses, en totalisant 104 », rapporte le Washington Post. D’après le quotidien, son discours comprenant ses plus grands succès : « il a déclaré avoir adopté la plus grande réduction d’impôts de l’histoire 131 fois, 126 fois il a faussement déclaré que son mur à la frontière était déjà en train d’être construit et 116 fois il a affirmé que l’économie américaine était la meilleure de l’histoire ». 

Un mélange puissant de chiffres exagérés, de vanteries injustifiées et de faussetés

Son information eronnée préférée ? Sa dénonciation de la « chasse aux sorcières »  – comme il appelle ça – de l’enquête Mueller concernant les collusions présumées entre les autorités russes et les proches de président. Il a utilisé cette attaque plus de 200 fois et en a remis une couche dimanche. Dans un tweet. Encore.

CIM Internet