Le maire de New York dérape en dansant sur « I Believe I Can Fly » de R. Kelly

Le maire de New York dérape en dansant sur « I Believe I Can Fly » de R. Kelly

bill de blasio r kelly

Bill de Blasio en octobre 2018. | © Luiz Rampelotto / EuropaNewswire.

Politique

Habituellement, les politiciens sont raillés pour leurs mauvais pas de danse. Mais cette fois, ce n’est pas trop la technique qui dérange.

On se demande bien qui a pu choisir le morceau ô combien inopportun. Lors d’une messe donnée dans une église de Caroline du Sud ce dimanche, et à laquelle assistait Bill de Blasio, la cultissime chanson thème du film Space Jam (1996), interprétée par R. Kelly, a résonné et mis dans l’embarras le maire de la Grosse Pomme, qui n’a pu s’empêcher de faire quelques petits pas de danse qui ont évidemment du mal à passer.

Lire aussi > Une nouvelle vidéo potentiellement compromettante pour R. Kelly

Une vidéo de 18 secondes a ainsi été dévoilée sur Twitter, et l’on voit le maire de New York (sur le côté gauche) tournoyer ses bras sur l’air de la chanson culte créée par le musicien, acculé de toutes parts ces derniers mois par des accusations de harcèlement sexuel. Le musicien a notamment été, le mois dernier, poursuivi devant la justice pour une dizaine d’abus sexuels, dont trois sur des mineures d’âge.

Bill de Blasio ne savait pas qui chantait le morceau, vraiment ?

Courtney Gross, reporter pour le média NY1, a filmé et tweeté la vidéo en indiquant : « Je me demande si le maire de New York réalise qui chante ce morceau ». Malgré l’enthousiasme du pasteur et de quelques fidèles, on voit clairement sur la vidéo que d’autres personnes restent accrochées à leurs sièges, visiblement peu à l’aise.

Dans des propos relayés par Fox News, le porte-parole du maire Eric Phillips a tenté d’éteindre la polémique : « Le maire n’était pas le DJ de l’église et n’est pas censé reconnaître toutes les chansons de R. Kelly ».

Lire aussi > R. Kelly défendu par ses deux compagnes : « C’est une relation très forte » [VIDÉO]

Pour rappel, le chanteur et producteur a plaidé non-coupable devant les charges retenues contre lui et, plutôt ce mois-ci, a donné une interview explosive à la chaîne américaine CBS, dans laquelle il réfute toutes les accusations le concernant.

CIM Internet