Retrait de Léa Salamé : Yann Moix fustige une décision « catastrophique »

Retrait de Léa Salamé : Yann Moix fustige une décision « catastrophique »

lea salame

Léa Salamé, le 25 janvier 2018. | © ELIOT BLONDET/ABACAPRESS.COM

Politique

Yann Moix a qualifié de « pseudo sacrifice grotesquissime » et de « catastrophique » le choix de Léa Salamé de mettre sa carrière entre parenthèses de journaliste le temps que son compagnon fasse campagne aux Européennes.

 

Léa Salamé a pris ses distances avec la matinale de France Inter et « L’Émission politique » de France 2 le temps que son compagnon Raphaël Glucksmann mène sa campagne pour les élections européennes. La journaliste veut ainsi « éviter tout soupçon de conflit d’intérêts ». Yann Moix n’approuve pas le choix de son ancienne comparse de « On n’est pas couché » et en a expliqué les raisons sur le plateau de LCI lundi. « C’est catastrophique. Ça renvoie à une image de la femme d’une soumission totale. L’homme va au charbon et elle reste faire la vaisselle », a-t-il déclaré, trouvant « absolument inouï » cette décision. « Elle se sacrifie et à mon avis pour pas grand chose. J’ai beaucoup d’amitié et d’affection pour Raphaël Glucksman, maintenant je pense que la capacité qu’il a à faire bouger les choses dans ce registre est nulle. Il ferait mieux de rester chez lui, écrire ses livres. Il est très intelligent, il est très brillant, je crois que là il fait un truc qui lui ressemble pas tellement et que Léa se fourvoie totalement par ce pseudo sacrifice grotesquissime », a-t-il encore lancé.

Léa Salamé et Raphaël Glucksmann, des « gens qui n’ont pas l’importance qu’ils s’octroient »

L’écrivain va encore plus loin en affirmant que la journaliste, qu’il « respecte beaucoup » et « adore », et son compagnon ont pris la « grosse tête ». « ‘Ne te fais pas si petit, tu n’es pas si grand’. Ce conseil est valable à la fois pour Raphaël et pour Léa que j’adore tous les deux mais j’ai l’impression que les deux ont gentiment pris le melon (…) Je les vois se ‘meloniser’ de semaine en semaine. Faudrait vraiment qu’ils cessent de s’oublier en eux-mêmes et qu’ils regardent ce qu’ils sont. Des gens brillants, essentiels dans le débat mais qui n’ont pas l’importance qu’ils s’octroient (…) Bienvenu au club des gens qui ont la grosse tête puisqu’il paraît que je l’ai ».

Lire aussi > « C’est un impédophile » : Le coup de gueule de Yann Moix face aux accusations contre Michael Jackson

Léa Salamé se retirera de France Inter « dès la fin du mois de mars » et fera son retour au côté de Nicolas Demorand le lundi 27 mai, au lendemain du scrutin. « Cette décision est la mienne, ce n’est pas une sanction, c’est moi qui ai pris l’initiative d’en parler en toute franchise avec mes patronnes avec qui j’ai eu la chance de discuter longuement et librement », a-t-elle déclaré à l’antenne lundi, assurant que cette décision lui « coûte » mais qu’elle « l’assume ». Elle quitte également « L’Emission politique » de France 2 le temps de la campagne de celui qui a été nommé tête de liste du PS, mais reste à la tête de l’émission culturelle « Stupéfiant », également diffusée sur la Deux.

CIM Internet