Paris Match Belgique

#JeVoteSolidaire : La vidéo choc qui lance la campagne en faveur des droits des étrangers pour les élections

ciré campagne élections

Image d'illustration. | © Element5 Digital / Unsplash

Politique

À deux mois des élections, le CIRÉ  lance une campagne d’information intitulée  « #JeVoteSolidaire ». L’association propose des outils pour inviter les citoyens à (se) poser les bonnes questions.

Dans une poignée de semaines, vous vous rendrez aux urnes pour voter pour vos élus régionaux, communautaires, fédéraux et européens. Histoire d’avoir toutes les cartes en main, le CIRÉ (« Coordination et Initiatives pour Réfugiés et Etrangers ») invite les citoyens à mettre le doigt sur certains enjeux en matière des droits des étrangers. L’association lance dans la foulée la campagne “#JeVoteSolidaire”, déjà présente en octobre lors des communales, et publie une vidéo digne d’un épisode de Stranger Things pour dénoncer « une histoire qui fait peur », celle de la détention d’enfants dans des centres fermés en Belgique.

Lire aussi > Élections : Quel est le rôle des communes dans l’accueil des migrants ?

« On lance une campagne pour sensibiliser le citoyen au fait que non seulement les étrangers n’ont pas un sort enviable, mais qu’il y a également des dysfonctionnements et un manque de clarté en termes de lois et de pratiques. Et le choix des citoyens aura des conséquences sur les étrangers au sens très large du terme, les demandeurs d’asile et les migrants en transit mais aussi les étudiants et les personnes en regroupement familial  » explique Societa Ngo, directrice du CIRÉ .

L’appel aux électeurs sur des alternatives possibles

Une brochure accessible à tous et un site web éclairent les citoyens sur différents aspects de la vie des étrangers en Belgique à travers huit thématiques, et les informent sur les alternatives possibles. « Par exemple, en terme d’accès au territoire, la Belgique devrait avoir une procédure claire de délivrance des visas humanitaires aux personnes qui ont besoin d’une protection internationale. Il faut un minimum de transparence. Et en ce qui concerne les nombreux freins pour commencer ou continuer des études, nous proposons de garantir des frais d’inscription égaux pour tous et d’ouvrir le droit aux bourses aux étudiants étrangers » développe Societa Ngo.

Lire aussi > L’ONU demande à la Belgique de cesser de détenir des enfants en centre fermé

Le site web permet de comprendre et d’examiner les discours politiques l’esprit aiguisé. Qu’est-ce qui touche une personne étrangère en Belgique ? Qu’est-ce qui pourrait changer ? Alors que le sujet des migrations et des personnes étrangères prend une place importante dans l’actualité et les discours politiques, des affirmations peu nuancées et parfois fausses se font entendre. Le CIRÉ souhaite participer au débat en apportant un éclairage pour mieux comprendre les enjeux et voter solidaire.

CIM Internet