Paris Match Belgique

Pris à son propre jeu : Censé travailler à la Maison Blanche, Donald Trump était… au golf

Donald Trump avait pourtant assuré qu'il n'aurait plus le temps de jouer une fois élu président... | © Belga

Politique

Après s’être copieusement moqué de la passion de Barack Obama pour le golf, Donald Trump a été pris à son propre jeu ce week-end. Supposé travailler, il a été aperçu sur le green. Vert de honte… 

Les weekends de Donald Trump font aussi jaser. Dimanche, Fox News a lancé une alerte info : «Le président passe le weekend à travailler à la Maison Blanche», assurait la chaîne conservatrice, qui affichait une image de la résidence présidentielle à l’écran. Seulement, Fox News était dans le faux puisque Donald Trump avait été photographié la veille arrivant dans un de ses hôtels et parcours de golf à Potomac Falls, en Virginie, à l’arrière d’une voiture noire. Les photographes ont pu le voir quitter le grand bâtiment blanc dimanche. Il s’agissait de son 13ème visite sur un parcours de golf en neuf semaines.Donald Trump avait déjà organisé un déjeuner de travail le 11 mars dernier, entouré de certains de ses ministres et conseillers, dans ce même établissement.

Lire aussi : Hollywood en liesse après le revers de Donald Trump sur « Obamacare »

« Belle éthique professionnelle »

Rien n’empêche légalement le président américain de jouer au golf. Seulement, pendant des années, Donald Trump a lourdement critiqué Barack Obama parce que lui aussi y jouait : «Barack Obama a joué au golf hier. Maintenant il part pour 10 jours de jours de vacances à Martha’s Vineyard. Belle éthique professionnelle», avait-il écrit sur Twitter à la mi-août 2011. L’an dernier, lors de la campagne, il avait assuré en plein meeting : «Si je suis élu président, je ne pense pas revoir un jour un de mes parcours de golf, je ne reverrai plus rien, je resterai à la Maison Blanche et je me défoncerai au travail et à passer de bons accords».

 

Donald Trump semble avoir revu ses positions sur l’éthique professionnelle – Belga

Un président peu présent

Depuis son investiture le 20 janvier dernier, Donald Trump a passé peu de fins de semaine à la Maison Blanche, comme l’a constaté avec précision le «Washington Post» : dès le premier weekend de février, il était parti pour Mar-a-Lago, un hôtel et parcours de golf qu’il a baptisé «Maison Blanche d’hiver», où il avait retrouvé son épouse Melania –elle n’avait alors pas été vue en public depuis deux semaines puisqu’elle vit très discrètement à New York avec leur fils Barron. Il en était de même pour les deux weekends suivant, dont un passé avec le Premier ministre Shinzo Abe, invité en Floride avec son épouse.

Lire aussi : Melania Trump : malheureuse en toute discrétion

Apparitions à Washington

Au total, il n’a passé que trois weekends entiers à Washington : les deux premiers suivant son investiture puis le dernier du mois de février, qui s’était achevé sur la première soirée organisée à la Maison Blanche par Melania Trump en tant que First Lady. Pour les autres, il se trouvait à Mar-a-Lago ou dans une autre des propriétés de la Trump Organization, dont il a laissé la gérance à ses fils Donald Jr et Eric.

CIM Internet