Paris Match Belgique

Conflit en Syrie : le régime et les rebelles se mettent d’accord sur l’évacuation de 60 000 civils

Une première tentative d'évacuation avait échoué il y a trois mois. | © Smoke billows following reported air strikes on a rebel-held area in the southern city of Daraa, on March 16, 2017. Daraa province, the cradle of the 2011 uprising against President Bashar al-Assad's regime, is mostly held by the rebels but pro-government forces and Islamic State are also present. / AFP PHOTO / MOHAMAD ABAZEED

Politique

Les rebelles syriens et le régime du président Bachar el-Assad ont conclu un accord portant sur l’évacuation de quelque 60.000 civils résidant dans quatre zones du pays où se déroulent des combats.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), basé au Royaume-Uni, indique que l’accord a été négocié avec la participation de l’Iran, allié du régime, et du Qatar qui soutient les rebelles.
Les opérations d’évacuation devraient commencer d’ici une semaine. Les habitants de Foah et Kefraya, deux villages du nord-ouest sous le contrôle du régime, seront transportés par bus vers des lieux plus sûrs.

Des conditions inhumaines

En échange, la sécurité des habitants de deux quartiers de Damas sous influence des rebelles, Madaya et Zabadani, sera garantie lors de leur transfert. Une première tentative d’évacuation des habitants de Foah et Kefraya avait échoué il y a trois mois, lorsque les rebelles avaient bouté le feu aux bus censés transporter les civils. En janvier, la Croix-Rouge internationale avait attiré l’attention sur les conditions qualifiées d’ « extrêmement inhumaines » régnant dans les zones de combat. Selon plusieurs ONG, des civils sont morts du manque de nourriture et de médicaments.

Avec Belga

Mots-clés:
réfugiés Syrie
CIM Internet